10 ans après la mort de Kadhafi, la Libye cherche la stabilité

Dix ans après l’assassinat de Mouammar Kadhafi par des rebelles, la Libye peine à retrouver une stabilité. L’ancien dirigeant menait le pays d’une main de fer depuis son coup d’état contre la monarchie en 1969.

Le « Guide » se présentait comme un héros révolutionnaire, arabe et africain et écrasait toute concurrence. Depuis, le pays reste dans la tourmente et l’instabilité règne.

« En ce qui concerne la situation en Libye au cours des 10 dernières années depuis la mort de Mouammar Kadhafi, le pays est passé par des phases », explique Issam el-Mejri. « Au début, la situation était bonne, mais ensuite, les choses ont commencé à empirer petit à petit, jusqu’à ce que l’on arrive à la situation actuelle. »

Pour Abdelfattah Benour, après toutes ces années passées depuis la mort de Mouammar Kadhafi, « on vit actuellement un conflit dû à un échec dans la gestion de la crise. »

L’organisation d’élections présidentielles et législatives prévues en décembre fait miroiter une amélioration de la situation du pays.

« On espère que les élections du 24 décembre conduiront à une vie meilleure, à la stabilité politique et à la sécurité, ainsi qu’à une transition civile vers un état de droit », détaille Ahmed al-Rashrash, un analyste libyen.

Depuis sa mort, certains libyens restent fidèles à l’ancien dirigeant. Le « Guide de la révolution » a été renversé en 2011 par une révolte inspirée des soulèvements des pays voisins. Le 20 octobre, des rebelles l’ont traqué jusqu’à sa ville natale de Syrte avant de le torturer et de le tuer en pleine rue.

Voir Aussi

Les guinéens réclament justice aux funérailles de M’mah Sylla

Plus d’une centaine de Guinéens se sont réunis mercredi 24 novembre à Conakry la capitale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =