AIF: le Ghana Cocoa Board signe un accord stratégique à Johannesburg

 

La Banque africaine de développement, le Credit Suisse, la Banque industrielle et commerciale de Chine et le Ghana Cocoa Board (Cocobod) ont signé un accord de prêt de 600 millions de dollars pour stimuler la chaîne de valeur du cacao dans ce pays Ouest-africain, deuxième producteur africain de la fève. Le président ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, le président de la Banque africaine de développement, Dr. Akinwumi A. Adesina, de hauts responsables du Credit Suisse et de l’ICBC, ont supervisé la signature du mécanisme constituant l’un des temps forts de la deuxième journée de l’Africa Investment Forum (AIF) qui se tient à Johannesburg du 11 au 13 novembre 2019.

La transaction COCOBOD a été lancée lors du Forum sur l’investissement en Afrique en 2018 et, un an plus tard, cette signature témoigne de sa capacité à mobiliser les financements indispensables, y compris auprès des financiers internationaux, pour des projets en Afrique. Avant l’entente, COCOBOD n’avait pas accès à des capitaux empruntés à long terme.

En marge de la conférence de presse qui a suivi la signature, le Président Akufo-Addo a déclaré que cet accord contribuerait à accroître les revenus des producteurs de cacao ghanéens. «Il était essentiel de trouver un mécanisme pour renforcer la chaîne de valeur pour nos agriculteurs et c’est là que la Banque est entrée en scène», a déclaré Akufo Addo. «Nous considérons cet accord comme un tournant»

La Banque Africaine de Développement, en tant que prêteur DFI initial et premier arrangeur principal mandaté, collabore avec le Credit Suisse en tant que prêteur commercial original, coordinateur commercial , Arrangeur principal mandaté. Le Credit Suisse agit également en tant que souscripteur commercial et teneur de livres associé pour structurer et financer une facilité en deux tranches comprenant une tranche DFI de 250 millions de dollars sur 7 ans avec la Banque, ainsi qu’une tranche commerciale de 350 millions de dollars sur cinq ans. La succursale de Londres de la Banque industrielle et commerciale de Chine limitée s’est jointe en tant que prêteur commercial initial, arrangeur principal co-mandaté et souscripteur commercial et teneur de livre en amont de la syndication. Le même schéma sera reproduit dans d’autres pays producteurs a déclaré le président de la BAD.

 

AfroActu.com

Voir Aussi

Angola: fin de règne de la dynastie Dos Santos

Inédit ! Pour la première fois de l’histoire en Angola, on assiste à une audience  où …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 18 =