Algérie: Abassi Madani sera enterré ce samedi

Abassi Madani parle à des journalistes à Doha au Qatar le 14 Septembre 2004, pour annoncer sa grève de la faim en solidarité aux otages civils retenus en Irak.

La dépouille d’Abassi Madani, le leader historique du Front islamique du Salut, est attendue samedi à Alger, la capitale, où elle sera inhumée le même jour.

L’information est confirmée par El Hachemi Sahnouni, un ancien dirigeant du FIS et une source proche de la famille du défunt.

Ce compagnon de lutte de Madani a affirmé que le leader islamiste pourrait aussi être enterré « dans le cimetière Sidi M’Hamed », non loin de son domicile situé dans le quartier Belcourt, dans le centre de la capitale.

Abassi Madani, âgé de 88 ans, est décédé mercredi dans un hôpital de Doha des suites d’une longue maladie.

Le chef du parti islamiste d’opposition vivait en exil au Qatar depuis 2003.

L’opposant islamiste avait appelé à la lutte armée après l’interruption par l’armée du processus électoral en 1992, après la victoire annoncée du FIS aux premières élections législatives multipartites du pays.

A la suite de cet appel, l’Algérie avait sombré dans une décennie de guerre civile qui a fait 200.000 morts, selon un bilan officiel.

Le Front islamique du Salut a été dissout par les autorités algériennes en 1992 et Madani envoyé en prison où il a purgé une peine de 12 ans pour atteinte à la sûreté de l’Etat.

Le leader islamiste était interdit de toute activité politique.

AfroActu.com

Voir Aussi

L’opposition guinéenne fustige le mutisme de la CEDEAO

  Le double scrutin prévu dimanche va se dérouler dans un contexte de tension après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 − 1 =