Algérie: le général à la retraite Hocine Benhadid placé sous mandat de dépôt

 

C’est le général à la retraite Hocine Benhadid qui a été placé sous mandat de dépôt ce dimanche par un juge d’instruction à Alger.

Le général Benhadid a déjà été emprisonné fin septembre 2015 pour « entreprise de démoralisation de l’armée ».

Il a bénéficié d’une liberté provisoire en juillet 2016 pour raison de santé.

Le 22 mars 2018, il a été condamné pour « outrage à corps constitué » à une année de prison avec sursis et à 20 000 dinars d’amende par le même tribunal d’Alger.

Aucune précision n’a été fournie sur les raisons de son incarcération.

Ces derniers temps, Saïd Bouteflika, frère et conseiller de l’ancien président Bouteflika, les deux précédents patrons des services de renseignements de l’armée, des hommes d’affaires, ainsi que la secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT, opposition), Mme Louisa Hanoune, ont été placés sous mandat de dépôt.

Parmi les incarcérés figurent des personnes proches et des opposants à l’ancien président Bouteflika. Ils sont poursuivis pour différents chefs d’inculpation : corruption, dilapidation de deniers publics et trafic d’influence.

Le frère de l’ancien président, Saïd Bouteflika, et les deux anciens patrons des services de renseignements, sont poursuivis pour « atteinte à l’autorité de l’armée » et « complot contre l’autorité de l’Etat. »

Si les charges retenues à leur encontre sont confirmées par l’enquête judiciaire, ils encourent de lourdes peines, pouvant aller jusqu’à la peine capitale.

 

Afroactu.com

Voir Aussi

Football: Gyan Asamoah annonce sa retraite internationale

  Gyan Asamoah, attaquant des Black Stars du Ghana, a annoncé ce lundi via Twitter, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 × 28 =