Antonio Guterres appelle à mettre fin à la violence au Soudan

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a appelé mardi à la fin de la violence au Soudan pour faciliter les efforts de médiation.

Les Nations Unies souhaitent également une atmosphère positive et propice aux efforts de médiation de Volker Perthes, représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour le Soudan, a noté M. Dujarric.

En plus du travail de M. Perthes, l’organisation mondiale travaille aussi en étroite collaboration avec la Ligue arabe, l’Union africaine et un certain nombre de pays ayant un intérêt particulier pour le Soudan, a-t-il poursuivi.

Sept manifestants ont été tués lors des affrontements avec les forces de sécurité lundi dans la capitale soudanaise Khartoum. Cinquante policiers et 22 citoyens ont été blessés, selon la police.

Des manifestations de masse ont eu lieu lundi à Khartoum ainsi que dans d’autres villes du pays pour réclamer un régime civil.

Le Soudan traverse une crise politique depuis qu’Abdel Fattah Al-Burhan, commandant général des forces armées soudanaises, a déclaré l’état d’urgence le 25 octobre 2021 et dissous le Conseil souverain et le gouvernement.

Voir Aussi

ONU : l’économie mondiale croîtrait de 3,1% en 2022

L’ONU révise à la baisse ses estimations de la croissance mondiale pour cette année. Et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 × 18 =