Après Ardèche, la terre a tremblé à Strasbourg

 

Mardi 12 novembre, la terre a bougé à Strasbourg. Un léger tremblement de terre a été ressenti et les murs des immeubles ont tremblé quelques secondes, ont constaté des journalistes de l’Agence France-Presse. Cette secousse, survenue au lendemain de celle qui a frappé l’Ardèche, a atteint une magnitude de 3,3 sur l’échelle de Richtern selon le Réseau national de surveillance sismique (RéNaSS) de Strasbourg.

Cette secousse survenue au lendemain de celle qui a frappé l’Ardèche a été ressentie dans la capitale alsacienne où les murs des immeubles ont tremblé quelques secondes à 14 h 38, ont constaté des journalistes de l’Agence France-Presse. Selon les autorités allemandes du Land du Bade-Wurtemberg, l’épicentre de ce séisme a été localisé à 6 kilomètres à l’est de Strasbourg et à 2 kilomètres au nord de la ville frontalière allemande de Kehl, sur la rive opposée du Rhin.

Le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis) du Bas-Rhin a indiqué avoir reçu dans les minutes qui ont suivi la secousse « une cinquantaine d’appels », ayant entraîné vers 15 heures trois interventions des pompiers, notamment pour la fissure d’un bâtiment à Schiltigheim, au nord de Strasbourg, et pour la chute de briques d’une cheminée. Quatre personnes ont été blessées, dont l’une grièvement, dans le séisme de 5,4 sur l’échelle ouverte de Richter qui a frappé l’Ardèche lundi.

 

AfroActu.com

Voir Aussi

Angola: fin de règne de la dynastie Dos Santos

Inédit ! Pour la première fois de l’histoire en Angola, on assiste à une audience  où …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
36 ⁄ 12 =