Members of the FAMA (Mali Armed Forces) patrol in the streets of Gao, on July 24, 2019, a day after suicide bombers in a vehicle painted with UN markings injured one French, several Estonian troops and two Malian civilians in an attack on an international peace-keeping base in Mali. - Malian authorities have struggled to improve security since France intervened in 2013 to drive back Islamic insurgents in the north. Around 4,000 French troops are deployed under Operation Barkhane alongside the MINUSMA peacekeeping force of around 15,000 soldiers and police. (Photo by Souleymane Ag Anara / AFP)

Au moins 31 terroristes tués en 3 jours lors des opérations dans le centre et le sud du Mali

L’armée malienne a tué 31 terroristes du 8 au 10 janvier dans des opérations menées dans le centre et le sud du Mali, selon un communiqué publié mardi par la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA).

Samedi dernier, une base terroriste dans la zone de Sama (centre) a été détruite par une frappe aérienne de l’armée malienne, tuant du même coup 26 terroristes.

Deux suspects ont été également interpellés le 9 janvier lors d’opérations des Forces armées maliennes (FAMa) dans plusieurs localités de la région de Sikasso (sud). Et le 10 janvier, les FAMa ont procédé à des frappes aériennes sur un poste de contrôle ennemi. Cinq terroristes y ont trouvé la mort.

“Ces opérations se poursuivront sur toute l’étendue du territoire de l’Opération Maliko” et les FAMa “resteront fidèles à leur serment de sécurisation des personnes et de leurs biens”, assure le communiqué de la DIRPA.

Voir Aussi

Mali : le Président de la transition à remis des équipements et aéronefs à l’Armée de l’air

Le Président de la Transition, SE le Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État, a présidé, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 + 27 =