Barthelemy DIAS: un maire qui fait dans le concret (Djibril Boye)

On peut ne pas l’aimer pour la virulence de ses discours ou pour ses positions assez radicales sur différentes questions mais la réalité des faits voudrait qu’on lui concède son pragmatisme et sa compréhension du rôle d’un maire, surtout d’un maire de commune.

De la gestion de l’occupation du domaine communal à la gestion des aides sociales relatives à la crise du coronavirus, le Maire de Mermoz/Sacré-Cœur a toujours été à la hauteur de ses responsabilités.

Le conseil municipal a débloqué une enveloppe de 150 millions. Un montant supplémentaire qui a servi à l’acquisition de 1000 Bons d’achats de 25 000 Fcfa  et 500 Bons d’achats 50 000 F CFA destinés aux ménages vulnérables résidant dans la commune et aux familles des sénégalais de la diaspora habitant de la commune. Et à titre personnel, le maire de la commune Barthélémy Dias a renoncé à ses indemnités pendant 6 mois. Ce, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

La distribution des denrées alimentaires a débuté le 8 Avril par Baobabs, Amitié 3 et à Karack  le Jeudi 9 avril. Mermoz et sacré-cœur ont commencé à recevoir  leurs denrées le Mardi 14 avril. Les secours de 50 000 F Cfa  ont commencé à être payés depuis le lundi 20 Avril, s’en suivront les bons d’achat.

La première phase consistant à la distribution des denrèes alimentaires étant  achevée ce jour à Sacré-cœur 3,  ( aux populations de la commune par sacrè coeur , la deuxième phase qui consiste à la remise des secours de 50 000 F Cfa frs démarrera d’ici quelques jours au profit des populations n’ayant pas reçues pour de denrèes.

La troisième et dernière phase consiste à la distribution de 1000 bons de 25 000 F Cfa et 500 bons de 50 000 F Cfa réservés exclusivement aux ménages n’ayant pas bénéficié des deux précédentes phases

Tous ces fonds ont été exclusivement déboursés par la Mairie de Mermoz/Sacré-Cœur, ce qui n’a aucun rapport avec l’appui alimentaire de l’Etat. Il est important préciser que le  17 avril 2020, le Maire de Mermoz/Sacré-Cœur a sorti un arrêté mettant en place un comité de validation et de contrôle du processus de ciblage et de distribution d’appuis alimentaires de l’Etat aux ménages sélectionnés.

Au plan infrastruturel, Barth, comme il est souvent surnommé, a réalisé un terrain omnisports qui permettra aux habitants de Mermoz, Sacré-Cœur, Baobab et aux autres populations n’habitant pas la commune de pouvoir bénéficier d’un espace correct pour jouer au foot ou au basket en toute quiétude.

L’exemple de ce Maire est à saluer et devrait inspirer tous les autres maires du Sénégal. La proximité d’un maire avec ses populations et son assistance permanente aux populations est une obligation pour tout élu local. C’est le service minimum qu’un Maire puisse rendre à ses administrés.

Vivement d’autres Barthelemy DIAS!

DJIBRIL BOYE, AfroActu.com

Voir Aussi

L’ancien Ministre sénégalais de la Culture, Amadou Tidiane Wone, démissionne de l’ordre de la légion d’honneur française

Aujourd’hui, je ne me sens pas honoré de partager le même ordre que samuel paty …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 − 7 =