Braderie du patrimoine immobilier de l’état: 27 bâtiments vendus au 1/5 de leurs valeurs puis loués à nouveau à l’État malien

(image archive)(image archive)

Depuis l’arrivée du président Ibrahim Boubacar Keita à la tête du pays, plusieurs bâtiments publics ont été frauduleusement expertisés puis cédés à certains opérateurs économiques à des prix de vente quatre fois inférieurs à la valeur réelle de ces édifices. Au total 27 bâtiments ont été bradés puis souvent loués à ce même État vendeur .Un véritable hold-up qui a fait la fortune de plusieurs opérateurs économiques,fonctionnaires et intouchables du régime.Africa-Kibaru lève le voile sur ce énième scandale de l’ère IBK.

DE FAUSSES EXPERTISES POUR MINORER LA VALEUR RÉELLE DES BATIMENTS PUBLICS

Sous la transition et sur instruction du ministre du logement, de l’urbanisme et des affaires foncières de l’époque David Sagara, un mandat 0001 a été émis le 25 juillet 2013 pour la vente des bâtiments publics de l’état.C’est en 2014 ,sous le premier gouvernement IBK que le ministre de l’urbanisme et de la politique de la ville Moussa Mara a établi les premiers contrats de vente des édifices de l’état.Une commission dirigée par le directeur de l’ACI de l’époque monsieur Kalifa Sissoko a déclenché la vente dans des conditions abjectes des premiers lots des bâtiments de l’état.Plusieurs sources confirment que les expertises effectuées par l’ACI pour établir les contrats de vente étaient fausses.Il faut rappeler aussi que d’autres lots ont été vendus pendant que Mohamed Aly Bathily était ministre des domaines de l’état

DES FONCTIONNAIRES ET BARONS DU REGIME DEVENUS MILLIARDAIRES DU JOUR AU LENDEMAIN

Plusieurs experts confirment que les prix de vente ont été réduits au 1/5 du prix réel des bâtiments contre le reversement de plusieurs millions aux membres de la commission de vente dirigée par le PDG de l’ACI de l’époque Kalifa Sissoko.De nombreux fonctionnaires qui ont fait partie des commissions de cession sont devenus (pour la plupart ) milliardaires à commencer par le directeur général de l’ACI de l’époque Kalifa Sissoko qui fut par la suite ministre du gouvernement IBK.Ont également amassé des fortunes ,Kalilou Sissoko,directeur commercial de l’ACI,monsieur Mama Djenepo secrétaire général du ministère des domaines de l’état et des affaires foncières de l’époque ,monsieur Sadibou Diabaté ancien directeur du patrimoine bâti de l’état, madame Sy Awa Diallo directrice nationale des domaines et du cadastre à l’époque

POUR ÉCHAPPER AUX IMPOTS, LES BATIMENTS VENDUS SONT TOUJOURS SUR LA LISTE DES PATRIMOINES DE L’ÉTAT ET CERTAINS SONT LOUÉS À L’ÉTAT

De nos jours, malgré les ventes des bâtiments de l’état aux commerçants et opérateurs économiques, les édifices figurent toujours sur la liste des patrimoines de l’état ,ce qui les exemptent aussi du paiement des impôts et taxes à l’état malien. Selon les renseignements qu’on a pu recueillir , certains de ces bâtiments bradés sont toujours en location pour loger les services de l’état à plusieurs centaines de millions de CFA par an.

Malgré le fait que la justice malienne a été saisie, le dossier a disparu des radars afin de protéger les dinosaures proches du pouvoir. Africa-kibaru vous revèle la liste des bénéficiaires de ces édifices bradés .

LISTE DES BENEFICIAIRES DES IMMEUBLES BRADES DE L’ÉTAT

01 – Monsieur Mamadou Diadié Bah, opérateur économique, acquéreur des bâtiments de l’ex ministère du développement social pour un coût de 1.450.000.000 FCFA.

02- Monsieur Mamadou Gamby ,commerçant, acquéreur du bâtiment abritant l’agence pour l’aménagement de la gestion des zones industrielles de bamako pour un montant de 200.000.000 FCFA.

03- Monsieur Amadou Djigue, commerçant, acquéreur de la Direction Nationale de la géologie et des mines pour un montant de 114.000.000FCFA.

04- Monsieur Oumar Niangadou dit petit barou, opérateur économique, acquéreur de 06 immeubles qui sont la Direction du ministère de la santé 453.033.867 FCFA , la Direction des affaires sociales 453.000.675 FCFA , l’ex Direction nationale des Industries 725.815.000FCFA , l’ex bâtiment de la formation des magistrats à 96.250.000FCFA , la Direction des associations historiens de Bamako pour 406.180.560 CFA .

05- Monsieur Oumar Doucoure, commerçant, acquéreur des bâtiments de la mission d’appui aux réformes politiques pour un montant de 1.293.101.654 CFA.

06- Monsieur Oumar Djiguiba, commerçant, acquéreur des bâtiments de la Direction Régionale du commerce de Bamako pour un montant de 700.000.000 CFA.

07- Monsieur Daouda NDAOU, pétrolier, acquéreur des bâtiments abritant la grande chancellerie de Bamako pour un montant de 227 .000.009 CFA

08- Monsieur Lah Mohamed Al Gagny, commerçant, acquéreur de la Direction de l’emploi, du travail et de la sécurité sociale de Bamako pour un montant de 1.237.500.000 CFA.

09- Monsieur Mandiou Simpara , commerçant , acquéreur de la Direction nationale des impôts de Bamako pour un montant de 1.074.167.500 CFA.

10- Monsieur Aboubacar Sacko , commerçant, acquéreur des bâtiments de la Direction Régionale des Douanes pour un montant total de 2.705.609.900 CFA.

11- Monsieur Boubou Niangadou , commerçant, acquéreur du bâtiment de la Division des cadastres et de la propriété Foncière pour un montant total de 500.450.000 CFA

12- Monsieur, Abdramane Sow ,acquéreur des deux bâtiments de la maison des Avocats pour un montant total de 355.185.700 CFA.

13- Monsieur Modibo Yaranangore, PDG de Yara service , acquéreur de 03 immeubles qui sont le centre national Artisanale et les 02 bâtiments de l’institut de la statistique pour un montant total de 1.445 . 566. 000FCFA.

14- Monsieur Brehima Bathily , pétrolier, acquéreur de l’ex Direction Régionale du génie Rural pour le montant de 495.000.000 CFA

15- Monsieur , Modibo Diarra, promoteur d’école, propriétaire des logements 1 et 2 de la Direction des douanes pour un montant total de 661.900.000 CFA.

 

Source:  

Voir Aussi

Législatives guinéennes: une victoire à la soviétique au goût amer pour le Président Condé

En Guinée, le double scrutin référendaire et législatif organisé le 22 mars 2020 dans l’angle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 − 6 =