Burkina Faso: leadership et engagement du Président Kaboré dans la lutte contre la malnutrition

Dans une tribune intitulée « N’oublions pas les femmes et les enfants du Sahel », le président de la République du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, dressait, en septembre 2018, un tableau sombre de la situation de la nutrition dans son pays et, au-delà, dans toute la région sahélienne.

« Près de 40 % des enfants vivant au Sahel souffrent d’un retard de croissance lié, entre autres, ont des carences alimentaires, des maladies infectieuses, aux problèmes d’assainissement et d’accès à l’eau potable. L’impact de ce phénomène est dévastateur pour les millions d’enfants touchés aujourd’hui, mais aussi pour la productivité et le développement du capital humain dans la région », écrivait le président de la République du Faso, appelant au passage à « un financement nouveau » pour contrer les impacts socio-économiques de ce fléau.

Élu en 2015, son Excellence, Mr Roch Marc Christian Kaboré a fait de la nutrition, une priorité nationale dans le Programme de développement économique et social (PNDES) référentiel socio-économique de son mandat quinquennal. La nutrition dans ce document national stratégique constitue le deuxième effet attendu de l’axe sur le renforcement du capital humain. Ainsi, le gouvernement burkinabé a fixé un objectif ambitieux sur la nutrition qui est de réduire la prévalence du retard de croissance de 30,2 % (2015) à 15 % d’ici à 2020.

Mieux, le gouvernement burkinabé a mis en place un plan national stratégique multisectoriel sur la nutrition avec un accent placé sur les 1000 premiers jours de vie de l’enfant à travers l’intensification des activités de l’Alimentation du nourrisson et du jeune enfant (ANJE) pour offrir un avenir meilleur aux enfants burkinabè.

Dans un pays, où les changements climatiques constituent un facteur de risque considérable pour la nutrition, le président Kaboré a alloué en 2017, une enveloppe d’1,8 million de dollars à l’achat d’intrants nutritionnels. En 2018, il a augmenté cet appui financier à 2,7 millions dollars pour mieux prendre en compte certains défis. Ce qui témoigne des efforts inlassables déployés par le chef de l’Etat pour le bien-être physique, mental, psycho-affective de l’enfant burkinabé ainsi que pour la qualité de vie de l’adulte.

De manière globale, les prévalences de la malnutrition ont connu des baisses depuis 2009 comme en témoignent quelques exemples. La prévalence de la maigreur (malnutrition aiguë) est passée de 11,3 % en 2009 à 7,6 %  et le retard de croissance (malnutrition chronique) de 35,1 % à 27,3 % sur la même période. Mais des défis restent encore à relever sur la Nutrition et dans tous les secteurs au regard des cibles mondiales de nutrition à l’horizon 2025.

Son Excellence Mr Roch Marc Christian Kaboré poursuit son engagement et son leadership pour la nutrition en continuant de plaider en faveur d’investissements intelligentes pour la nutrition à travers la mobilisation des partenaires au développement. En 2018, la Fondation Bill & Mélina Gates a décidé de contribuer dans la lutte contre la malnutrition pour une enveloppe de 45 millions de dollars, répartis sur trois années, pour la nutrition et le planning familial, au Burkina Faso

Cet engagement fort est magnifié par le président du Groupe de la Banque africaine de développement, membre fondateur de l’initiative des Dirigeants africains pour la nutrition (« Africain Leaders for Nutrition Initiative », ALN) mise en place avec l’Union Africaine et d’éminentes personnalités en 2016. La conférence des chefs d’Etats et de gouvernement de l’Union africaine a approuvé l’initiative en janvier 2018 à Addis-Abeba (Éthiopie), lors de la 30ème session ordinaire de l’assemblée de l’Union africaine.

L’initiative des dirigeants africains pour la nutrition (ALN) est une plateforme africaine de champions de la nutrition comprenant des chefs d’Etat en exercice, des anciens chefs d’état, des ministres des finances et d’éminents dirigeants ayant le pouvoir de servir, de catalyser et de soutenir un leadership et un engagement politique de haut niveau au pour mettre fin à la malnutrition. Son Excellence Mr Kaboré vient de la rejoindre comme nouveau champion de l’ALN.

Une mission de la Banque, dirigée par Mme Oley Dibba – Wadda, directrice du département du Capital humain, de la Jeunesse et du développement des compétentes se rendra au Burkina Faso du 14 au 17 mai 2019 pour introniser le président du Faso. A l’occasion, la mission présentera les progrès de l’ALN à ce jour et de convenir d’une feuille de route commune sur la nutrition pour 2019-2020 pour son Excellence Mr Kaboré.

 

Afroactu.com

 

Voir Aussi

Amar Saâdani: Le «Sahara est marocain et rien d’autre»

  La marocanité du Sahara a été reconnue par une grande figure du FLN algérien, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 × 8 =