Burkina Faso: la liste de la nouvelle équipe gouvernementale dévoilée

 

Premier fait marquant de cette nouvelle équipe gouvernementale, Chérif Sy, l’ancien président du Conseil national de la transition, le Parlement mis en place après la chute de Blaise Compaoré, est le nouveau ministre d’Etat, ministre de la Défense nationale et des Anciens Combattants. C’est lui qui, depuis son refuge, avait appelé les Burkinabè à s’opposer au coup de force de septembre 2015. Agé de 59 ans, il était jusque-là haut représentant du président Roch Marc Christian Kaboré.

Ousséni Compaoré hérite du ministère de la Sécurité en remplacement de Clément Sawadogo. Il a pour mission d’apporter un souffle nouveau dans les rangs au moment où la sécurité intérieure est menacée par les attaques attribuées aux groupes terroristes ou jihadistes.

A l’Economie, aux Finances et au Développement, on trouve Lassané Kaboré. Il remplace à ce poste Rosine Sori-Coulibaly.

Alpha Barry conserve le portefeuille des Affaires étrangères et de la Coopération. René Bagoro reste ministre de la Justice, mais son département est scindé en deux avec le volet Droits humains et Promotion civique confié à Maminata Ouattara.

Simon Compaoré, précédemment ministre d’Etat chargé de mission à la présidence et par ailleurs président par intérim du parti au pouvoir, ainsi que sept autres personnalités quittent le navire gouvernemental.

Au total c’est une équipe de 28 ministres et trois ministres délégués qui a été mise en place par le nouveau chef du gouvernement Christophe Dabiré.

Le précédent gouvernement, dirigé par Paul Kaba Thiéba, avait démissionné vendredi dernier, Roch Marc Christian Kaboré souhaitant donner un nouveau souffle à l’action du gouvernement.

 

Afroactu.com

Voir Aussi

Dieudonné Ella Oyono élu président du Parti Québécois

Né au Gabon et installé au Québec depuis 2001, il a élu le dimanche 10 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 × 13 =