Cameroun : 14 milliards de FCFA pour la construction de deux centrales solaires

 

Une convention signée entre le concessionnaire du service d’électricité au Cameroun
et un consortium de développeur prévoit la construction de deux centrales
solaires photovoltaïques d’une capacité de 25MWc.

L’offre en électricité sera améliorée au
Cameroun à travers le projet de construction de deux centrales solaires
photovoltaïques au sol d’une capacité globale de 25 Mégawatts (MWc) dans la
partie septentrionale du pays. La réalisation de ce projet qui est « une grande première dans la sous-région
Afrique centrale
 » est la résultante d’une convention signée entre la
société Energy of Cameroon S.A. (ENEO) et un consortium de développeurs composé
de Scatec Solar, Izuba Energy Sphinx Energy.

Selon les termes de la convention contenus dans
un communiqué parvenu le 8 août 2019 à Financial Afrik, les deux centrales
solaires seront construites dans les localités de Guider, région du Nord et de
Maroua, région de l’Extrême Nord sont d’une capacité respective de 15 MWc et
10MWc. D’un coût d’investissement global de 14 milliards de FCFA, ces centrales
devraient fournir annuellement une énergie électrique de 49 GWh, « dont le prix par kWh est jugé très
compétitif par rapport au marché 
».

Avec une mise en service prévue en 2020, ces
infrastructures solaires photovoltaïques permettront d’améliorer considérablement
l’offre et le mix énergétiques au Cameroun, principalement dans le Réseau
interconnecté Nord (RIN), par la contribution d’une énergie propre. En tout
état de cause, « la signature de ce
protocole d’accord est une étape importante qui ouvre la voie à la finalisation
du contrat d’achat d’électricité (PPA) avec ENEO et au début des travaux de
construction
 », a indiqué l’entreprise.

ENEO qui accompagne le Gouvernement dans
l’amélioration de la fourniture d’énergie électrique au Cameroun par le développement
des énergies renouvelables, avait sélectionné le consortium comprenant Scatec
Solar, Izuba Energy et Sphinx Energy pour financer, construire exploiter et
vendre l’énergie électrique produite par les centrales solaires de Maroua et de
Guider a l’issue d’un processus d’appel d’offres international lancé le 6
octobre 2017.

Le consortium est composé de trois importants
développeurs, de projets ayant une forte expérience cumulée dans le
développement des centrales solaires, soit près de 1000 MW de capacité globale
en exploitation, 700 MW additionnels en construction, et environ 5000 MW en
développement, dont une partie considérable réalisée en Afrique.

ENEO est l’opérateur historique en charge de la
production, la distribution et de la vente de l’électricité au Cameroun dispose
d’une capacité installée de près de 1 000 MW, connecte chaque année en moyenne
100 000 abonnés au réseau électrique et compte aujourd’hui plus de 1 300 000
clients à travers le pays.

Dans un rapport publié en 2018, la Banque
mondiale (BM) renseigne que l’offre en électricité couvre 62% de la population
du pays. Des statistiques appelées à s’améliorer d’après le plan de
développement adopté par le Gouvernement et ENEO qui prévoit que chaque année,
au moins 2% de la population puissent accéder à l’électricité.

AfroActu.com 

Voir Aussi

Afrobasket féminin: le Sénégal affrontera le Nigéria en finale

Le Sénégal s’est qualifié en finale de l’Afrobasket féminin et affrontera, dimanche, le Nigéria. L’équipe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 + 8 =