Chronique de Bouba: « Quand est ce que le travail (s’il y en a) sera exécuté ? »

« Un vrai leader ne proclame pas son leadership, ce sont les autres qui décident de le suivre naturellement », Amadou NIANG

Aux antipodes de la théorie de JJ Rousseau, il est manifestement légitime de croire, sur fond de faits réels, que la théorie de Machiavel selon laquelle les hommes sont naturellement méchants et prêts à prouver leur méchanceté à chaque fois que l’occasion se présente, se dessine de plus en plus dans ce pays disait-on de la Téranga, entendez hospitalité. Qu’est-il arrivé à ce pays qui, jadis était un eldorado pour les Soufis, et devenu aujourd’hui terre de souillure au point que ce célèbre Cheikh du nom d’Ahmed Tidiane Makhtoum proposât de procéder à la grande ablution de celle-ci. Rien que le mensonge érigé en règle peut souiller une terre sainte. Et qui pour nous contredire que le mensonge est devenu constitutionnel au point de marginaliser ceux qui décident de prendre le chemin opposé.
Est-ce normal qu’après un septennat de pures et intenses campagnes, que celles-ci continuent ? Un quinquennat encore chargé de bruits après juste 2ans des élections!!!
Quand est ce que le travail (si y’en a) sera exécuté ?
Si un nouveau métier devait être rajouté à l’arsenal de métiers que nous connaissons déjà, c’est bien celui de politicien avec les transactions infinies des uns et des autres voulant à tout prix satisfaire une certaine classe et rejoindre la majorité pour ne pas rater l’ascenseur, quitte à sortir les armes de gros calibres et comme disait Karl MARX en parlant de la lutte des classes, nous assistons à une véritable guerre des places. Tirer sur son frère de parti pour prouver sa loyauté au chef devient malheureusement chose normale.
Un état doit à tout prix avoir une opposition non seulement forte mais capable de pouvoir et devoir exiger des comptes à la majorité. Si la dernière procède à la pêche des gros poissons de la première, elle risque de la vider de sa substance et donc l’affaiblir voire la réduire à sa plus simple expression. Si la dernière ne procède pas à la pêche, c’est la première qui se montre visible sur toutes les plateformes, faisant ainsi des clins d’œil afin de se faire repérer. La majorité en sort toujours vainqueur par le jeu de la transhumance. En parlant d’elle, le Larousse la définit comme étant le déplacement saisonnier d’un troupeau en vue de rejoindre une zone où il pourra se nourrir. Sont-ils alors des animaux ? La réponse est manifestement négative mais leur comportement n’en est pas loin. Ces politiciens sans aucune formation et promus par la majorité, qui est la seule responsable, pervertissent les populations sinon les déshumanisent. Les évènements qui ont plongé ce pays dans le chaos suite à l’affaire Sonko/Adji ne sont que les étincelles d’un feu qui n’a pas encore dit son nom. Tous les ratés du système éducatif ont épousé ce métier, jadis réservé aux grands Hommes, et promus à des postes que les vrais intellectuels méritants ne peuvent hélas côtoyer faute de n’appartenir à aucun parti politique. La politique politicienne a tué notre administration et le Président Macky SALL doit plus que jamais faire cesser la débandade. Il faut interdire la politique aux plus hauts fonctionnaires de l’état afin qu’ils puissent donner corps et âme à la mission pour laquelle ils sont investis. Pas une seule journée ne passe sans qu’il n’y ait une activité politique quelque part dans ce pays. « Dans la nuit les chiens aboient, dans la journée les politiciens aboient », Enihach JAO.
La seule fête militaire digne de ce nom réduite à une simple prise d’armes pour des raisons de contexte sanitaire certes mais il ne faudrait pas non plus laisser un Farba NGOM se réjouir d’avoir dépensé plus de 60 millions de nos francs lors d’un meeting et Podor se prépare encore à recevoir du monde les prochains jours, Doudou KA à Ziguichor etc. Interdire les rassemblements ici pour les cautionner ailleurs devient l’algorithme de la mathématique politicienne !

Quand est ce que ces Directeurs Généraux et Hauts fonctionnaires auront du temps à consacrer à leur service respectif ?
Et c’est pourquoi je conviens parfaitement et j’adhère à la théorie de Mark TWAIN comme quoi les politiciens et les couches doivent être changés souvent et pour la même raison.
Si les allégations qui sont portées à l’égard de M. Issa SALL notamment sa nomination au poste de ministre conseiller auprès du Président de la République s’avèrent, il y a de quoi faire sa valise et aller faire la queue au cimetière et attendre son tour car une violation aussi grave des lois et règlements ne peut émaner de la présidence. Un député ne peut en aucun cas être ministre en même temps, même les étudiants de 1ere année en droit public connaissent le principe de la compatibilité et du cumul des mandats. De toute façon comme disait Ardit BEQIRI «Violer la loi, c’est du sport pour les politiciens ».
Le changement de mentalité et de régime est plus que jamais une urgence et pour ceux qui disent que « si on n’a pas ce que l’on veut, on se contente de ce que l’on a » je vous retourne vers Cheikh Ahmed Tidiane Makhtoum :
« Se contenter de ce que l’on a est trop ordinaire pour se justifier devant l’admirable principe ce que l’on veut. »

B NDIOUR SOUFY

Voir Aussi

Vladimir Poutine signe un projet de loi lui permettant de briguer deux mandats supplémentaires

Le président russe Vladimir Poutine a signé lundi un projet de loi permettant à l’actuel …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 ⁄ 9 =