Communiqué de presse de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest

Il est connu du public que des personnes malveillantes produisent des messages, des documents, des adresses e-mail et des sites Internet qu’elles présentent comme provenant de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Se réservant le droit d’engager des poursuites judiciaires contre les auteurs et complices d’actes frauduleux portant atteinte à son image, la Banque Centrale invite les internautes à la plus grande vigilance et à se référer à son site https://www.bceao.int pour toute information de sa part.

Par ailleurs, la BCEAO rappelle qu’elle est un établissement public international. Par conséquent, les services qu’il fournit ne nécessitent aucune compensation financière.

Voir Aussi

La population du monde francophone atteint 536 millions d’habitants

Après avoir récemment dépassé l’Union européenne, dans ses anciennes frontières incluant le Royaume-Uni, le monde …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =