Cote d’Ivoire: le FMI vient en aide à l’économie

Le déficit budgétaire ivoirien a été contenu l’année dernière et le FMI juge que les autorités sont sur la bonne voie pour y parvenir à nouveau cette année, avec une prévision autour de 3,75% du PIB. Une discipline qui plaît à l’institution financière internationale. Tout comme la bonne tenue de la croissance ivoirienne, attendue autour de 7% pour les cinq prochaines années. Et cela en dépit des cours du cacao, pas forcément favorables depuis plusieurs mois, en dépit aussi d’un contexte de fortes revendications sociales.

Le Fonds apprécie également les investissements réalisés par l’Etat ivoirien dans les infrastructures et dans les projets sociaux, ou encore les efforts de renforcement du système financier local. C’est le cas avec la restructuration de la SIR, la raffinerie nationale en difficulté, et des banques publiques ivoiriennes. Le FMI encourage enfin Abidjan à améliorer « l’environnement des affaires » pour augmenter les investissements privés et renforcer encore les perspectives de croissance, une recommandation peu surprenante venant d’une institution financière libérale comme le FMI.

 

RFI

Voir Aussi

UMOA: 1431,9 milliards de FCFA de prêts alloués par les SFD à fin juin 2019

  L’encours des crédits alloués par les Systèmes financiers décentralisés (SFD) de l’Union monétaire ouest …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =