Côte d’Ivoire: Laurent Gbagbo propose de créer un nouveau parti

L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo signe son retour sur la scène politique du pays et propose de créer un nouveau parti politique.

Lundi à Abidjan la capitale ivoirienne, une réunion du comité central du front Populaire Ivoirien, convoquée par l’ancien chef d’état a été organisée.

Laurent Gbagbo y a tenu des propos très durs à l’égard de son ancien Premier ministre Pascal Affi N’Guessan, actuellement à la tête de l’une des factions du FPI, le FPI-Légal, reconnu par les autorités judiciaires ivoiriennes.

Pour lui, Affi N’guessan prend le parti en otage.

Le Front populaire Ivoirien fondé par Simone et Laurent Gbagbo en 1982 et reconnu officiellement en 1990, souffre depuis une dizaine d’années, de profondes divisions.

La semaine dernière, les tentatives de rapprochement entre Laurent Gbagbo et Pascal Affi N’Guessan ont échoué lorsque ce dernier a appris la convocation des instances dirigeantes du parti par M. Gbagbo.

En déclarant par communiqué qu’il souhaite « créer un nouvel instrument de lutte conforme à notre idéologie et à nos ambitions », le président Laurent Gbagbo entérine un divorce qui s’annonçait depuis sa perte de pouvoir en 2011. L’ancien président fait ainsi le choix de ne pas s’engager dans une nouvelle bataille juridique.

Selon une source du FPI, un comité de préparation du congrès constitutif au nouveau parti de Laurent Gbagbo doit être mis en place pour un congrès en octobre.

M. Affi N’Guessan a dénoncé « une décision, dictée essentiellement par la soif de pouvoir et la volonté de revanche » .

Voir Aussi

Maroc: début de la commercialisation de la Citroën Ami 100% électrique

Développée à Casablanca et fabriquée à l’usine Stellantis à Kénitra, la petite Ami est lancée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 × 28 =