Covid-19 : Omicron peut être un booster contre Delta, selon une étude

Les personnes infectées par le variant Omicron de Covid-19 peuvent développer une immunité neutralisante renforcée contre la variante Delta, en particulier après la vaccination, révèle, mardi, une étude effectuée par des scientifiques sud-africains.

L’étude développée par des scientifiques de l’institut de Durban, qui a porté sur 33 personnes vaccinées et non vaccinées infectées par Omicron, a révélé que les personnes infectées par le nouveau variant, en particulier celles qui ont été vaccinées, ont développé une immunité neutralisante renforcée contre Delta.

« L’augmentation de la neutralisation de Delta chez les individus infectés par Omicron peut entraîner une diminution de la capacité de Delta à réinfecter ces individus », souligne-t-on.

L’étude confirme que le risque d’hospitalisation et de maladie grave est réduit chez les personnes infectées par Omicron par rapport à Delta, bien que les scientifiques admettent que cela est probablement dû à une immunité élevée de la population.

Le variant Omicron, détecté pour la première fois en novembre dernier en Afrique du Sud, s’est depuis propagée dans le monde entier.

L’Afrique du Sud est officiellement le pays le plus affecté par la pandémie en Afrique. Au cours des derniers jours, le pays a signalé en moyenne plus de 20.000 nouvelles infections quotidiennes.

Pour atteindre l’immunité collective dans ce pays d’Afrique australe, qui compte près de 60 millions d’habitants, plus de 40 millions de personnes doivent être complètement vaccinées.

Voir Aussi

La population du monde francophone atteint 536 millions d’habitants

Après avoir récemment dépassé l’Union européenne, dans ses anciennes frontières incluant le Royaume-Uni, le monde …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 20 =