Crise au Golfe: le Premier ministre pakistanais Imran Khan tente la médiation à Téhéran

 

 

Tentant de désamorcer les crise au Moyen Orient, le Premier ministre pakistanais Imran Khan s’est dirigé, dimanche 13 octobre, vers l’Iran pour y rencontrer l’ayatollah Ali Khamenei, ainsi que le président Hassan Rohani. Cette visite intervient sur une demande de Ryad et Washington.

Selon un communiqué de ses services, la visite du Premier ministre pakistanais aurait pour objectif de « promouvoir la paix et la sécurité dans la région » qui connait depuis ces derniers mois de fortes tensions notamment entre l’Iran, l’Arabie Saoudite et ses alliés européens et américains.

Etant donné les fortes relations diplomatiques entre Islamabad et Ryad d’un côté, et le fait que le Pakistan  représente également les intérêts consulaires de l’Iran aux Etats-Unis, Donald Trump a jugé qu’Imran Khan pouvait tenter de calmer les tensions dans le Golfe.

En effet, Imran Khan avait affirmé en septembre avoir été chargé par le président américain et l’Arabie Saoudite de faire une médiation. « Il m’a demandé si nous pouvions contribuer à une désescalade de la situation et peut-être obtenir un nouvel accord » nucléaire, avait déclaré l’ex champion de cricket, après avoir rencontre le locataire de la Maison Blanche en marge e l’Assemblée générale de l’ONU.

Pour rappel, les tension dans la région ont atteint récemment leur paroxysme depuis qu’un tanker iranien a été touché vendredi par de « probables » frappes de missile présumées en mer Rouge, à une centaine de kilomètres d’un port saoudien.

L’Iran a promis de répondre à cette attaque présumée, et Ryad a, de son côté, proposé son aide pour élucider le mystère. Pourtant, en septembre, l’Arabie Saoudite et ses alliés (les Etats-Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France) ont accusé Téhéran d’être derrière les attaques (revendiquées par les rebelles Houthis du Yémen) contre deux sites pétroliers stratégiques en Arabie Saoudite.

 

Afroactu.com

Voir Aussi

Sénégal: le député Seydina Fall Bougazelli aurait déposé sa démission

Rebondissement dans l’affaire Bougazelli. Le député Seydina Fall vient de déposer sa lettre de démission …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 − 2 =