Deux films sénégalais sélectionnés aux journées cinématographiques de Carthage 

 

Le long métrage ‘’Atlantique’’, de la Sénégalaise Mati Diop, et le documentaire ‘’5 Etoiles’’, de sa compatriote Mame Woury Thioubou, font partie des films sélectionnés pour la compétition officielle des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) prévues du 26 octobre au 2 novembre, a-t-on appris vendredi des responsables du cinéma tunisien.
Ils ont annoncé la sélection de ces deux films sénégalais lors d’une conférence de presse donnée le même jour à Tunis, en prélude à la 30e édition des JCC, dédiée au réalisateur tunisien Néjib Ayed, décédé il y a deux mois.
‘’Atlantique’’ a remporté la plus haute distinction du Festival international de cinéma de Cannes (France), lors de la 72e édition, en mai dernier. Ce long métrage a été récemment sélectionné pour représenter le Sénégal dans la catégorie ‘’Meilleur film étranger’’ des Oscars du cinéma, en février prochain, à Los Angeles (Etats-Unis d’Amérique).
Ce film est une critique sociale qui rend hommage aux jeunes Africains qui ont trouvé la mort dans l’océan Atlantique.
Le documentaire ‘’5 Etoiles’’, un court métrage de 18 minutes 52 secondes, est consacré à la migration qui s’effectue via le désert et la mer Méditerranée. Il raconte la vie de Maliens, de Sénégalais, de Guinéens et de ressortissants d’autres pays africains. Pris au piège de leurs rêves, ces migrants commencent alors un nouveau combat, sous le regard du gouverneur Faidherbe.
La réalisatrice Mame Woury Thioubou dit être ‘’honorée’’ par la sélection de ce documentaire pour la compétition officielle des JCC. ‘’Cela veut dire qu’il y a des gens qui ont été sensibles au message du film’’, a-t-elle dit à l’APS.
‘’On parle souvent des dangers de la traversée du désert et de la Méditerranée. Mais ce dont on parle le moins, c’est de ce qui se passe une fois que les migrants arrivent à destination’’, explique-t-elle, faisant allusion au centre d’intérêt du documentaire.
Mame Woury Thioubou, qui est également journaliste, va participer pour la première fois, en tant que réalisatrice, aux Journées cinématographiques de Carthage.
Le documentaire ‘’5 Etoiles’’ a été réalisé dans le cadre d’une résidence de création organisée par l’Association ‘’Krysalide Diffusion’’ et le Studio national des arts contemporains du Fresnoy (France).
Le Sénégal sera également représenté parmi les jurés de la compétition officielle des JCC par le réalisateur franco-sénégalais Alain Gomis. Il va diriger le grand jury des longs métrages de fiction.
Onze longs métrages de fiction, 12 longs métrages documentaires, autant de courts métrages de fiction et huit courts métrages documentaires, soit 43 films au total, ont été sélectionnés pour la compétition officielle. S’y ajoutent huit films pour la catégorie ‘’Carthage ciné-promesse’’.
Pendant les huit jours du festival, 170 films seront projetés dans des salles de cinéma et des prisons.
Les JCC, destinées à promouvoir le cinéma arabe et africain, sont dédiées cette année au réalisateur tunisien Néjib Ayed, qui était directeur de cette rencontre cinématographique de 2017 à sa mort survenue le 15 août dernier à Tunis.
Afroactu.com

Voir Aussi

Bolivie: le président Evo Morales a annoncé sa démission

    Evo Morales jette l’éponge après la grande contestation populaire qui dure depuis trois semaines, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 2 =