Disparition de Sala: des débris d’avion retrouvés sur une plage…

De nombreuses fleurs ont été déposées tout au long de ce week-end devant l' entrée du centre de formation de la Jonelière, en hommage à Emiliano Sala.

 

Des débris ont été découverts sur une plage de la Manche, à Surtainville. Il pourrait s’agir de restes de l’avion d’Emiliano Sala, disparu il y a plus d’une semaine, le 21 janvier, au cours d’un trajet aérien entre Nantes et Cardiff, au Pays de Galles.

« Le lundi 28 janvier au matin, le Bureau d’Enquêtes et Analyses (BEA) nous a informés qu’une partie du coussin de siège avait été retrouvée sur une plage de Surtainville (Manche), dans la péninsule du Cotentin, a annoncé le bureau britannique d’enquête sur les accidents aériens, l’Air Accident Investigation Branch (AAIB), dans un communiqué diffusé ce mercredi 30 janvier. Un deuxième coussin a été retrouvé dans la même zone plus tard dans la journée. D’après un examen préliminaire, nous avons conclu qu’il est probable que les coussins proviennent de l’avion manquant. »

Des recherches à venir « dans les fonds marins »

« Dès le moment où nous avons été informés de la disparition de l’aéronef, nous avons examiné la possibilité de procéder à une recherche sous-marine des épaves de l’avion sur le fond marin. Sur la base d’une évaluation détaillée de la trajectoire de vol et de la dernière position radar connue, nous avons maintenant identifié une zone de recherche prioritaire d’environ quatre milles marins carrés. Par l’intermédiaire de l’équipe de projet SALMO (sauvetage et opérations maritimes) du Ministère de la défense, nous avons chargé un navire de contrôle spécialisé de réaliser une étude sous-marine des fonds marins pour tenter de localiser et d’identifier les éventuels débris de l’avion. »

« En raison des conditions météorologiques et de la mer, nous prévoyons actuellement que la recherche dans les fonds marins commencera à la fin du week-end et durera jusqu’à trois jours, poursuit l’AAIB. Si l’épave est retrouvée, un véhicule télécommandé (ROV) sera utilisé pour examiner visuellement l’épave. »

Les recherches pour retrouver l’avion avaient jusqu’ici été vaines. Une cagnotte pour retrouver l’avion avait été lancée, en fin de semaine dernière, après l’arrêt des opérations officielles. « Nous sommes conscients qu’une recherche privée est également menée dans la région et nous assurons la liaison étroite avec les personnes impliquées pour maximiser les chances de localiser l’épave et assurer la sécurité de la recherche », explique l’AAIB.

De son côté, la préfecture de la Manche, contactée par Ouest-France, n’a pas souhaité communiquer sur le sujet.

 

Afroactu.com

Voir Aussi

Paludisme: 387 700 moustiquaires imprégnées seront distribuées à Kaffrine (région médicale)

  La région médicale de Kaffrine projette cette année de distribuer 387.700 moustiquaires imprégnées à longue durée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 12 =