Exploration gazière : la société britannique Chariot annonce une importante découverte au large de Larache

Importante découverte de gaz au large de Larache. C’est ce qu’a annoncé ce lundi la société britannique Chariot qui opère dans cette zone, en précisant qu’il s’agit du résultat du puits d’évaluation et d’exploration Anchois-2 qui fait partie du projet gazier Anchois dans le cadre du permis Lixus Offshore. Chariot détient une participation de 75 % dans ce projet, contre 25% pour l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM).

« Je suis ravi d’annoncer que Chariot, en plus d’une opération de puits d’évaluation réussie, a fait une découverte de gaz importante au puits Anchois-2 qui dépasse largement nos attentes », a déclaré, à cette occasion, Adonis Pouroulis, PDG par intérim de Chariot.

« Le puits Anchois-2 a été foré en toute sécurité et efficacement à une profondeur totale mesurée de 2.512 mètres par la plate-forme de forage Stena Don dans 381 mètres d’eau », indique la société dans un communiqué. « Une évaluation complète du puits a été entreprise par diagraphie filaire, y compris une évaluation pétrophysique, des tests de formation souterraine, y compris des pressions de réservoir et un échantillonnage de gaz, des carottes latérales et des profils sismiques de puits de forage », ajoute la même source.

La société note que l’interprétation préliminaire des données confirme la présence d’accumulations importantes de gaz dans les objectifs d’évaluation et d’exploration du puits Anchois-2 avec une contribution nette calculée de gaz totalisant plus de 100 m, comparativement à 55 m dans le puits Anchois-1 original. Des réservoirs de haute qualité ont été rencontrés dans tous les sables gazeux, relève-t-elle.

« Une analyse plus approfondie sera entreprise pour bien comprendre les implications positives sur les ressources gazières dans le champ élargi d’Anchois et l’ampleur du développement gazier potentiel et sur la réduction des risques de nombreuses perspectives d’exploration de matériaux supplémentaires dans la zone de licence de Lixus avec des attributs sismiques similaires à ceux de la découverte d’Anchois, maintenant considérés comme à faible risque », indique Chariot.

Le puits sera désormais suspendu en vue d’une future rentrée et achèvement potentiels en tant que puits de production dans le cadre du développement du champ. La plate-forme Stena Don se déplacera ensuite vers le puits de découverte de gaz Anchois-1 pour effectuer des opérations de rentrée dans le but d’évaluer l’intégrité du puits foré précédemment et, en cas de succès, de fournir un futur puits de production potentiel pour le développement du domaine.

Voir Aussi

La population du monde francophone atteint 536 millions d’habitants

Après avoir récemment dépassé l’Union européenne, dans ses anciennes frontières incluant le Royaume-Uni, le monde …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 − 5 =