FESPACO 2019: 20 longs métrages fictions en compétition pour l’Etalon d’or de Yennenga

 Le comité d’organisation de la 26eme édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), en conférence de presse à Paris, a dévoilé mardi, la liste des 20 films longs métrages fictions en compétition officielle pour l’Etalon d’or de Yennenga.

Les vingt films retenus pour le prochain FESPACO, prévue du 23 février au 2 mars à Ouagadougou, proviennent de 16 pays du continent.L’Afrique du sud mettra en compétition deux films de même que la Tunisie, le Burkina Faso sera représenté par trois films et des pays comme le Maroc, l’Algérie, le Mali, le Rwanda, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mozambique, entre autres, prendront part à l’événement avec chacun un film.

Aucun film sénégalais n’est sur cette liste des longs métrages fictions.

Le Sénégal détenteur du dernier trophée, la plus haute distinction du FESPACO, l’Etalon d’or de Yennenga avec le film ‘’Félicité’’ de Alain Gomis en 2017, ne pourra pas défendre son titre.

Les autres catégories longs métrages documentaires, courts métrages fictions et documentaires et films d’école seront connues dans les prochains jours, selon le comité d’organisation.

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision fêtera cette année son jubilé d’or marquant le cinquantenaire de l’évènement (1969-2019). Le thème retenu est ‘’mémoire et avenir des cinémas africains’’.

Après l’Egypte en 2015 et la Côte d’Ivoire en 2017, le Rwanda est le pays invité d’honneur. Le visuel révélé récemment met en perspective la manifestation avec cette photo de l’actrice burkinabé d’origine sénégalo-guinéenne et ivoirienne, Maïmouna Ndiaye, symbolisant le panafricanisme.

FESPACO 2019 : Liste des 20 films fictions long métrage retenus pour la compétition officielle

1-‘’Five fingers for Marseilles’’ de Michael Matthews (Afrique du Sud)

2-‘’Sew the winter to my skin’’ de Qubeka Jahmil X.T (Afrique du Sud)

3-‘’Ila Akhir ezzaman (Jusqu’à la fin des temps)’’ de Yasmine Chouikh (Algérie)

4-‘’Desrances’’, d’Apolline Traoré (Burkina Faso)

5-‘’Duga (Les charognards)’’ d’Abdoulaye Dao et Hervé Eric Lengani (Burkina Faso)

6-‘’Hakilitan (Mémoire en fuite)’’ d’Issiaka Konaté (Burkina Faso)

7-‘’Miraculous Weapons (Les armes miraculeuses)’’ de Jean-Pierre Bekolo (Cameroun)

8-‘’Résolution’’ de Boris Oué et Marcel Sagne (Côte d’Ivoire)

9-‘’Karma’’ de Khaled Youssef (Egypte)

10-‘’Keteke’’ de Peter Sedufia (Ghana)

11-‘’Rafiki’’ de Wanuri Kahui (Kenya)

12-‘’Barkomo (La grotte)’’ d’Aboubacar Bablé Draba et Boucary Ombotimbé (Mali)

13-‘’Indigo’’ de Selma Bargach (Maroc)

14-‘’Mabata Bata’’ de Joao Luis Sol de Carvalho (Mozambique)

15-‘’Hakkunde’’ d’Oluseyi Asurf Amuwa (Nigeria)

16-‘’The Mercy of the jungle’’ de Joel Karekezi (Rwanda)

17‘’Akasila’’ de Hajooj Kuka (Soudan)

18-‘’T-Junction’’ d’Amil Shivji (Tanzanie)

19-‘’Fatwa’’ de Mahmoud Ben Mahmoud (Tunisie)

20-‘’Regarde-moi (Look At Me)’’ de Nejib Belkadhi (Tunisie)

Afroactu.com

Voir Aussi

Amar Saâdani: Le «Sahara est marocain et rien d’autre»

  La marocanité du Sahara a été reconnue par une grande figure du FLN algérien, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =