Fonds Covid-19 : des syndicats ivoiriens de producteurs de café-cacao annoncent une grève

Des syndicats de producteurs de café-cacao ont animé une conférence de presse ce jeudi 13 janvier 2022 pour lancer un nouveau mot d’ordre de grève, « suite au non-paiement du fonds d’aide COVID, levé par le Gouvernement et dédié au monde agricole » .

« Suite à la campagne cacaoyère chaotique 2020-2021 dûe à la pandémie à covid19, nous avons été informés, au cours d’une réunion, le 26 Mai 2021, par le Directeur Général du Conseil café-cacao de la mise en place d’un fonds de soutien du Gouvernement à hauteur 17 Milliards de franc CFA relativement à l’impact causé par la pandémie sur l’ensemble des producteurs de café-cacao et leurs OPA. Il nous a demandé de nous concerter pour lui faire une proposition de la clé de répartition. Ce qui a été fait à l’issue de plusieurs rencontres », a expliqué Kanga Koffi, Président de l’Association Nationale des Producteurs de Côte d’Ivoire (ANAPROCI).

Poursuivant, il assure que « six mois après pas de réaction de la part du Conseil café-cacao, ce qui a conduit l’ensemble des producteurs à une grande rencontre à Daloa en octobre dernier. Le compte rendu de ces assises a été transmis au Ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et à la Direction du Conseil café- cacao. Ce qui est resté sans suite, nous obligeant à rentrer dans une grève illimitée le Mardi 12 octobre 2021. »

« Après une semaine de grève, le cabinet du Ministre d’Etat nous a convié à une rencontre d’échange le mercredi 20 octobre 2021en présence du Directeur General du conseil café-cacao et nous a présenté un document de l’ordre de virement des fonds dûment signé par la primature. Suite à cette présentation Monsieur le Ministre d’Etat nous a ainsi rassurés que désormais cela n’était qu’une question de jours pour que chaque producteur de café cacao puisse en bénéficier après l’ouverture d’un compte au trésor pour y être logés. C’est au vu de ladite preuve que nous avions décidé de suspendre le mot d’ordre de grève le jeudi 21 octobre 2021 afin de laisser place au paiement de cet argent aux producteurs » indique Kanga Koffi.

Mais, déplore-t-il, « contre toute attente, nous avons encore eu affaire à un non-respect de la parole donnée de la tutelle face à l’ensemble des producteurs de café cacao que nous sommes. »

« C’est ce qui nous pousse à reprendre la grève dès ce lundi 24 janvier 2022 et nous invitons l’ensemble des producteurs à reprendre ladite grève jusqu’au paiement intégral des 17 milliards de francs CFA » a-t-il invité.

Le Syndicat National Agricole pour le Progrès (SYNAPCI) et le Syndicat National des Producteurs Unis Café-Cacao (SYNAPAU-CI) ont co-signé cette déclaration commune.

Voir Aussi

MAROC : VERS UNE RÉOUVERTURE DES FRONTIÈRES FIN JANVIER ?

À quand une réouverture des frontières marocaines ? Fermées depuis le 29 novembre dernier en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 6 =