Importante quantité d’armes de guerre saisie par l’armée algérienne près de la frontière algéro-libyenne

 

Selon un responsable des forces de sécurité, il s’agit de plusieurs armes, des munitions, un lance-roquettes, 3 obus et un fusil mitrailleur.

L’armée algérienne annonce régulièrement la découverte de caches renfermant des armes de guerre dans différentes régions du pays, notamment près des frontières avec la Libye, le Niger et le Mali.

Début avril, des unités les militaires algériens ont découvert deux caches contenant une importante quantité d’armes et de munitions, dont 24 roquettes antichars, deux mitrailleuses, 3 caisses de munitions et 100 kilogrammes de produits servant à la fabrication d’engins explosifs.

La circulation des armes de guerre dans le sud algérien et dans la zone sahélo-saharienne s’est intensifiée depuis la chute, en 2011, du régime de Mouammar El-Kadhafi.

L’armée algérienne a déployé d’importants moyens humains et matériels aux frontières avec la Libye, le Niger et le Mali, pour tenter de déjouer les opérations d’introduction d’armes dans le pays.

Elle a utilisé mardi et mercredi des drones pour localiser et détruire des cibles terroristes.

C’est la deuxième fois depuis le 28 avril, que les forces militaires algériennes emploient ce genre de moyens contre des groupes armés dans les régions du sud.

 

AfroActu.com

Voir Aussi

Amar Saâdani: Le «Sahara est marocain et rien d’autre»

  La marocanité du Sahara a été reconnue par une grande figure du FLN algérien, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 11 =