Italie: le Président du Conseil, Giuseppe Conte a annoncé sa démission

 

L’Italie n’a plus de gouvernement. Le président du conseil, Giuseppe Conte, a annoncé sa démission, mardi 20 août, lors d’un discours au Sénat après quatorze mois au pouvoir. « J’interromps ici cette expérience de gouvernement. J’entends conclure ce passage institutionnel de façon cohérente, a-t-il déclaré. J’irai voir le président de la République [Sergio Mattarella] pour lui présenter ma démission. »

Cette annonce intervient après plusieurs semaines d’une crise politique déclenchée en plein coeur de l’été par son vice-président du conseil et ministre de l’intérieur, Matteo Salvini (Ligue, extrême droite). Au cours de son discours, M. Conte s’en est pris à plusieurs reprises à son ministre de l’intérieur :

« Matteo Salvini a rompu le contrat de gouvernement et a agi par intérêt personnel et politique, compromettant l’intérêt général. Quand une force politique [qui gouverne] fait ses choix uniquement par intérêt électoral, elle ne compromet pas que la noblesse de la politique, mais aussi les intérêts nationaux du pays entier. Sa décision pose un risque grave pour ce pays. »

L’alliance inédite entre le parti d’extrême droite, la Ligue et le mouvement antisystème M5S vit donc sa dernière journée à la tête de l’Italie. M. Salvini a affiché publiquement, depuis le début du mois d’août, de profonds désaccords avec Giuseppe Conte, notamment sur le chantier de la ligne de train Lyon-Turin et l’accueil de navires humanitaires dans les ports italiens, dans l’espoir de faire tomber la coalition au pouvoir depuis quatorze mois et organiser de nouvelles élections dès l’automne.

 

AfroActu.com

Voir Aussi

Espagne: les socialistes en tête des législatives

    Le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) de Pedro Sanchez, est arrivé en tête …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 + 28 =