Jair Bolsonaro en visite à Washington pour rencontrer Trump

Pour sa première rencontre bilatérale à l’étranger, Jair Bolsonaro a choisi Washington et Donald Trump. Symbole fort : il préfère se rendre à la Maison Blanche, moins de trois mois après son arrivée au pouvoir, plutôt que d’aller en Argentine, comme c’est la coutume.

Le président Bolsonaro, qui n’a jamais caché son admiration pour son homologue américain, a souligné sur Twitter l’importance cruciale que revêt pour lui cette visite.

Dans un premier temps, le président brésilien rencontre d’abord des intellectuels ultra-conservateurs, afin de montrer sa proximité idéologique avec Donald Trump, qu’il rencontrera mardi. Au menu, la crise au Venezuela, ou comment en finir avec le régime de Nicolas Maduro. Pour l’instant, les généraux brésiliens qui épaulent Jair Bolsonaro sont opposés à l’emploi de la force.

Enjeux économiques

Flanqué de six ministres, dont ceux des Affaires étrangères, Ernesto Araujo, de l’Economie, l’ultra-libéral Paulo Guedes, et de la Justice et de la Sécurité, Sergio Moro, le président brésilien va se faire l’apôtre du libéralisme et l’opposant au multilatéralisme. Il participera d’ailleurs à plusieurs forums pour vanter les atouts de l’économie brésilienne.

Eduardo Bolsonaro, fils du président d’extrême droite et député fédéral, qui joue un rôle majeur dans le rapprochement de Brasilia avec la droite ultraconservatrice américaine, se trouve lui aussi à Washington.

En espérant que Donald Trump accorde son feu vert à l’entrée du Brésil à l’OCDE et lui accorde le statut d’allié majeur non-membre de l’Otan. Mais entre deux présidents au caractère impulsif, on peut également s’attendre à quelques surprises.

 

Afroactu.com

Voir Aussi

L’opposition guinéenne fustige le mutisme de la CEDEAO

  Le double scrutin prévu dimanche va se dérouler dans un contexte de tension après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 + 20 =