La Côte d’Ivoire et le Ghana annoncent la suspension de la vente de cacao

 

La Côte d’Ivoire et le Ghana, les deux premiers producteurs mondiaux de cacao, ont annoncé mercredi 12 juin, l’arrêt des ventes de cette matière brute à moins de 2.600 dollars la tonne.

« La Côte d’Ivoire et le Ghana ont suspendu la vente des récoltes de 2020/2021 jusqu’à nouvel ordre pour préparer la mise en place de ce prix minimum », a indiqué Joseph Boahen Aidoo, le directeur général du « Ghana cocoa Board »,  a l’issue de deux jours de réunion à Accra.

Cette déclaration confirme une information de l’agence Bloomberg qui a annoncé que les deux premier premiers producteurs de cacao, ceux accumulent les 60% de la production mondiale « ont suspendu leurs ventes pour la récolte qui commencera en octobre 2020, dans l’attente d’un accord avec les acheteurs sur un prix minimum ».

« Nous voulons avec nos partenaires du Ghana obtenir des industriels et des autres partenaires de la filière un prix qui puisse rémunérer le travail de l’homme décemment » a déclaré à une télévision locale, Yves Kone, le directeur général du Conseil Café Cacao de Côte d’Ivoire.

Les pays producteurs de cacao ont pris la décision de fixer le prix de la tonne au moins 2.600 dollars, se sont basé sur le prix de référence à New York. Mercredi le prix du cacao a atteint les 2.545 dollars la tonne à New York, l’un des cours les plus hauts depuis 11 mois.

 

AfroActu.com

Voir Aussi

«Au nom de tous les miens» (Par Serigne Habib ibn Serigne Cheikh Al Maktoum)

  Comment restituer un peu ou un semblant de clarté et de sérénité face à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 + 2 =