Le Bénin décroche la note A- dans l’échelle Bloomfield

 

Bloomfield Investment Corporation a procédé à la première notation financière en Monnaie locale de l’Etat du Bénin et lui attribue la note A- (note d’investissement) à long terme, avec une perspective stable et la note A2 (note d’investissement) à court terme, avec une perspective stable.

La notation s’appuie sur les performances économiques du Bénin, avec un taux de croissance économique en accélération depuis 2016 (2015 : 2,1% ; 2016 :4% ; 2017 : 5,8% ; 2018 : 6,7%), grâce aux réformes et actions menées dans le cadre de l’exécution du Plan d’Actions du Gouvernement (PAG) qui présente un bilan globalement positif à fin mars 2019 dans plusieurs autres domaines (infrastructures, énergie, investissements, finances publiques…).
Le déficit budgétaire s’est ainsi nettement réduit entre 2014 et 2018, de 8% du PIB à 4% du PIB.

L’Agence relève toutefois que la croissance s’appuie essentiellement sur l’agriculture, la filière cotonnière ainsi que le dynamisme des échanges commerciaux avec le Nigéria. Par ailleurs, le Bénin présente des indicateurs sociaux globalement faibles. L’Agence note que, dans le cadre de la gestion de la dette, l’Etat du Bénin a procédé en septembre 2018, à une opération de reprofilage d’une partie de sa dette intérieure, substituée par une dette à taux concessionnel et avec une maturité plus longue, lui permettant ainsi d’économiser 34,37 milliards de francs CFA sur le service de la dette au cours des cinq prochaines années.

Cependant, le service de la dette et la masse salariale absorbent une part importante des ressources propres de l’Etat (85% en moyenne entre 2014 et 2017). En outre, le secteur bancaire béninois présente des fragilités depuis quelques années, notamment relativement au taux de prêts improductifs ainsi qu’au ratio d’adéquation des fonds propres). L’environnement politique s’est nettement apaisé, même s’il demeure fragile, suite aux tensions et incidents survenus pendant et après les élections législatives d’avril 2019.

AfroActu.com

Voir Aussi

L’Etat du Sénégal invité à mettre en place une carte médicale numérisée

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à la vie privée (UNSRP), Sean …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 8 =