Le dernier hommage du peuple malien à Soumaïla Cissé

Des personnalités maliennes et étrangères, des amis et des anonymes se sont pressés par milliers vendredi à Bamako dans un rare moment de concorde pour rendre un dernier hommage à Soumaïla Cissé, grande figure politique décédée du Covid-19.

La cour du Palais de la culture dans laquelle était exposé le cercueil drapé du drapeau malien n’était pas assez grande pour accueillir tout le monde, avant l’inhumation prévue dans l’après-midi, a constaté un correspondant de l’AFP.

Soumaïla Cissé a succombé au Covid-19 le 25 décembre en France à l’âge de 71 ans. Il était un éminent personnage public, trois fois candidat malheureux au second tour de la présidentielle, ancien chef de l’opposition parlementaire.

Son aura avait été renforcée par son enlèvement le 25 mars 2020 et sa détention pendant six mois aux mains des jihadistes. Son sort était devenu une cause politique, et il avait été libéré en octobre, en même temps que la Française Sophie Pétronin et deux Italiens, en échange de 200 détenus relâchés à la demande des groupes jihadistes.

AFP

Voir Aussi

Sénégal: 168 nouveaux cas de covid et 10 décès enregistrés ce jour

Cent-soixante-huit (168) personnes ont contracté la Covid-19 qui a également causé 10 décès au cours …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 − 6 =