Le pilote de Poutine pose l’avion présidentiel à l’aveuglette

avion de Poutine, image d'illustration

 

Le pilote de l’avion présidentiel russe s’est posé au Kirghizstan dans des conditions de visibilité extrêmement réduites alors qu’un épais brouillard enveloppait l’aéroport d’arrivée.

L’avion dans lequel se trouvait Vladimir Poutine est parvenu à se poser dans un épais brouillard à Bichkek, au Kirghizstan, relate le site russe Life qui dit avoir obtenu la confirmation auprès du Kremlin. La capitale kirghize a accueilli le 28 novembre le sommet de l’Organisation du traité de sécurité collective, dont la Russie est membre.

En raison de mauvaises conditions météorologiques et d’une visibilité extrêmement réduite, les services aéroportuaires ont proposé à l’Ilyushin Il-96 de se rediriger vers la ville d’Almaty, à environ 200 km de là.L’aéronef du ministre russe de la Défense, qui se dirigeait lui aussi à Bichkek, a reçu la même proposition et l’a acceptée.

À en croire l’interlocuteur de Life, le pilote de Poutine s’est montré déterminé à faire se poser l’Il-96 et l’a en effet accompli «de manière filigrane dans un brouillard extrêmement épais, pratiquement à tâtons».

Traité de sécurité collective

L’Organisation du traité de sécurité collective est une organisation à vocation politico-militaire fondée en 2002. Elle regroupe six pays, à savoir l’Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, la Russie et le Tadjikistan. En 2019, l’OTSC est présidée par le Kirghizstan.

 

Djibril Boye

Voir Aussi

L’opposition guinéenne fustige le mutisme de la CEDEAO

  Le double scrutin prévu dimanche va se dérouler dans un contexte de tension après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 ⁄ 11 =