Le président cap-verdien effectue sa première visite officielle en Angola

Pour sa première visite d’Etat en tant que président du Cap-vert, José Maria Neves a choisi l’Angola pour dit-il rendre hommage à un pays ami, qui s’est toujours tenu aux côtés de Praia.

Selon le chef d’Etat capverdien, l’Angola est un partenaire qui a apporté une grande contribution au développement de son pays tant au niveau économique que commercial. Cette visite officielle intervient après l’élection de José Maria Neves, en novembre dernier.

Nous voulons dire combien nous sommes reconnaissants de la manière dont l’Angola s’est positionné dans la région de l’Afrique australe et centrale et au niveau africain. Nous comptons sur l’Angola, avec son énorme contribution à la construction d’une Afrique unie et forte, une Afrique plus moderne, plus juste, plus inclusive et avec plus d’opportunités pour toutes ses filles et tous ses fils.

Le président angolais s’est également dit satisfait des voies ouvertes à la coopération dans de nombreux domaines entre les deux pays.

Notre ambition en termes d’aviation civile n’est pas seulement de relier les deux capitales, mais, à partir d’une des capitales, c’est-à-dire de Praia, d’aller au-delà et de toucher les pays de la région, l’Afrique de l’Ouest, l’Europe et les USA. Notre compagnie a des ressources aériennes qui sont inutilisées, les avions ne sont pas faits pour rester au sol, ils sont faits pour bouger. Leur place est là-haut a-t-il dit.

Cette coopération devrait notamment porter sur le transport aérien et maritime, l’aéronautique civile, l’hôtellerie et le tourisme, l’enseignement supérieur, la technologie et l’innovation.

Voir Aussi

ONU : l’économie mondiale croîtrait de 3,1% en 2022

L’ONU révise à la baisse ses estimations de la croissance mondiale pour cette année. Et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 + 16 =