Faure Gnassingbé a assisté à la prestation de serment de son homologue burkinabé

Faure Gnassingbé a assisté à la prestation de serment de son ‘beau-frère’ Roch Kaboré pour son dernier quinquennat

 

 

Après la Cote d’Ivoire et la Guinée au début de ce mois, Faure Gnassingbé a pris part à la cérémonie d’investiture et de prestation de serment de Roch Kaboré ce lundi 28 décembre à Ouagadougou (au Palais des sports de la capitale burkinabè). Installé par le protocole burkinabè aux cotés de sa compatriote Sika Kaboré (1ère dame du Faso depuis 2015), les jambes croisées une bonne partie de la cérémonie, Faure Gnassingbé a pris part à cet évènement solennel qui a duré près de 90 minutes ce lundi. Après sa prestation de serment, Roch Kaboré a déposé une copie de ses biens auprès de la Cour constitutionnelle comme le demande la Constitution du Faso. Dans ses premiers mots d’après-investiture, Roch Marc C. Kaboré a «salué un moment historique» dans la construction de la démocratie au Faso. Il s’est aussi incliné devant «la mémoire des Burkinabè morts lors de la révolution d’octobre 2014 et du coup d’Etat manqué de 2015». Le peuple burkinabè s’est mobilisé depuis 2015 pour relever des défis du développement malgré le péril terroriste, a-t-il souligné. «La paix et la sécurité» occuperont ainsi les priorités du nouveau quinquennat de Roch Kaboré, le tout fondé sur la réconciliation nationale. Il a promis pour ce faire le prochain lancement des «consultations nationales qui ne vont pas faire l’économie de la justice pour autant, en refusant les stigmatisations et les replis identitaires». «Renforcer la lutte contre la corruption et l’incivisme fera aussi partie des chantiers prioritaires» du locataire de Kosyam. Toutes choses qu’il a encore résumées dans ces promesses : «Gagner la pari de la sécurité, refonder une véritable Administration sur la base d’une culture de résultats à travers la promotion des innovations technologiques et les emplois décents pour tous, assurer une place à la diaspora dans l’œuvre de la construction nationale». Le Burkina Faso va aussi continuer à renforcer ses actions en faveur de l’intégration régionale et d’un monde reposant sur la solidarité agissante entre les peuples, a en outre promis son Président. Ce dernier se veut un porteur «de lendemains meilleurs pour tout son peuple, en travaillant collégialement avec son lui pour bâtir davantage l’unité africaine». Une dizaine de Chefs d’Etat de la sous-région ont pris part à cette cérémonie d’investiture et de prestation de serment de Roch Kaboré.

Voir Aussi

Sénégal: 168 nouveaux cas de covid et 10 décès enregistrés ce jour

Cent-soixante-huit (168) personnes ont contracté la Covid-19 qui a également causé 10 décès au cours …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 9 =