Le Tchad mobilise $815 millions auprès des investisseurs arabes

 

 

Du 26 au 28 juin, le Tchad a accueilli 13 délégations du monde arabe, regroupant plus de 180 entrepreneurs, dirigeants, industriels et investisseurs. De nombreux panels, ateliers et réunions G2G, B2B et B2B ont favorisé le dialogue lors du rendez-vous d’affaires de trois jours à N’Djamena.

La première édition du forum Invest in Chad a largement dépassé les attentes les plus optimistes. Pour la première fois, les élites économiques et financières des pays arabes, de la sous-région et de la République du Tchad se sont réunies à N’Djamena. Après une réunion d’affaires fructueuse de trois jours comprenant plusieurs échanges, présentations, tables rondes, réseaux et partenariats stratégiques, le Tchad peut affirmer de manière positive qu’il a franchi une étape diplomatique et économique.

La cérémonie d’ouverture a compté avec quatre présentations. M. Amir Artine Adoudou, Président de la Chambre de commerce, de l’industrie, des mines et de l’artisanat, M. Sidi Ould Tah, Directeur général de la Banque arabe pour le développement économique de l’Afrique (BADEA), et le Ministre de la planification économique Dr. Issa Doubragne, de Développement, a tour à tour souligné les objectifs du forum et a souhaité qu’il serve de levier pour mettre en œuvre les annonces faites lors de la table ronde à Paris. Ils ont souligné la nécessité d’une meilleure coordination et de la concrétisation de ces intentions.

En ouvrant ce premier forum international sur l’investissement, Idriss Déby Itno, Président de la République du Tchad, a fermement engagé le gouvernement tchadien à renforcer la coopération économique sur la base de partenariats public-privé et ouverte aux investisseurs internationaux – en mettant l’accent sur les investisseurs du Monde arabe. L’objectif est d’appuyer le développement du Tchad et de transformer le pays en un centre d’affaires qui relie le monde arabe à l’Afrique subsaharienne. “L’Afrique ne serait pas l’Afrique sans le monde arabe et le monde arabe ne serait pas ce qu’elle est sans l’Afrique”, a déclaré le président.
En outre, le président a insisté sur la nécessité de renforcer les capacités du secteur privé tchadien afin de le transformer en un partenaire puissant du gouvernement. Cela est fondamental pour garantir l’élaboration de politiques novatrices en faveur de la diversification économique, ainsi que des initiatives créatrices de richesse qui soutiennent le plein emploi. Dans cette optique, le chef de l’Etat, après avoir décrété la création d’un Conseil présidentiel pour l’environnement favorable aux entreprises tchadiennes, s’est également engagé à ouvrir le Tchad aux ressources originales et structurelles, telles que le financement inclusif et arabe, afin de mobiliser de nouveaux financements et investissements permettant la mise en œuvre. des quatre piliers du plan de développement national.

Un soutien sans faille a été démontré au cours de ce forum, avec un engagement financier dépassant les 815 millions de dollars, destiné à des projets concrets dans les secteurs suivants:

Infrastructure routière;
Hydraulique;
Agriculture et agriculture (chaînes de valeur);
Mines et énergie;
Ressources humaines (formations, santé, éducation)
Un soutien financier supplémentaire du Programme de développement local et de financement inclusif (PADLFIT) au Tchad a été pris en compte.
Le gouvernement du Maroc s’est fermement engagé à apporter son assistance technique et financière au développement des secteurs de l’eau et de l’assainissement, du transport urbain, du chemin de fer, de l’Energie et des Mines.

La République égyptienne s’est également engagée à apporter son aide dans les secteurs des chemins de fer et de l’hydraulique.
L’événement a mis en lumière l’engagement de tous les partenaires privés et institutionnels. Le forum a permis la tenue du séminaire et l’annonce du lancement du programme de développement local et de financement inclusif du Tchad (PADLFIT). Cet appui multiforme conduira à la création de projets et programmes structurels, ainsi qu’à des opportunités d’investissement dans les secteurs susmentionnés.
Issa Doubragne, ministre de la Planification économique et du Développement, a déclaré avec enthousiasme: «En tant que première édition d’une série de forums géographiques, Invest in Chad est le coup d’ouverture d’une dynamique nouvelle et florissante; d’ici la deuxième édition, nous aurons organisé une série d’actions stratégiques pour développer cette tendance. Le Tchad doit tirer parti de son riche potentiel et se positionner comme la nouvelle destination des investissements rentables en Afrique. C’est le Tchad que nous voulons!
Pour assurer l’efficacité des actions de coopération entre le Tchad et le monde arabe, un comité de suivi sera mis en place.

Pour développer ces projets, la BADEA jouera le rôle principal d’institutions financières et de fonds d’investissement arabes. La BADEA engagera un expert international pour assurer la bonne coordination des différents projets et actions des partenaires arabes, ainsi que la minutie nécessaire au déblocage des fonds.
Le gouvernement tchadien a désigné l’Institut multisectoriel sous-sectoriel de technologie appliquée, Planification et évaluation de projets (ISTA) de la CEMAC, pour accompagner les départements ministériels dans la mise en œuvre des mécanismes de suivi et l’évaluation des projets et programmes convenus.
En marge des réunions, un accord financier de 216 millions de dollars portant sur un projet de modernisation de l’infrastructure des télécommunications a été signé avec le gouvernement chinois.
En ce qui concerne la construction du nouvel aéroport de Djermaya, des négociations approfondies menées avec le groupe turc SUMMA ont permis de définir les principaux aspects techniques, économiques et financiers de l’infrastructure. L’objectif est de s’entendre rapidement sur un protocole d’accord pour le démarrage des activités.

Afroactu.com

Voir Aussi

Afrobasket féminin: le Sénégal affrontera le Nigéria en finale

Le Sénégal s’est qualifié en finale de l’Afrobasket féminin et affrontera, dimanche, le Nigéria. L’équipe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 12 =