L’épouse en cavale de l’émir de Dubaï soupçonnée d’avoir eu une «apparente proximité» avec son garde de corps

La princesse Haya bint al-Hussein, fille du défunt roi Hussein de Jordanie et femme de l’émir de Dubaï, qui s’était réfugiée en Allemagne avant de partir pour le Royaume-Uni, est soupçonnée d’une relation avec un garde du corps de la famille, rapporte le Times, se référant à ses propres sources au Proche-Orient.

L’émir de Dubaï, Mohammed ben Rachid al-Maktoum, aurait été «préoccupé» par l’«apparente proximité de sa femme», la princesse Haya bint al-Hussein, fille du défunt roi Hussein de Jordanie et demi-sœur de l’actuel monarque de ce royaume, avec le garde de corps de leur famille, affirme le Times qui se réfère à ses propres sources. Selon ces dernières, il s’agit d’un ancien officier de l’armée britannique.
Elle «craignait pour sa vie»

D’après les amis de la princesse que cite le quotidien, elle a fui le palais «craignant pour sa vie» après que l’émir, qui est aussi le Premier ministre et ministre de la Défense des Émirats arabes unis, avait commencé à se méfier de sa «proximité» avec ce garde du corps. Il n’est toutefois pas confirmé que les soupçons étaient justifiés.

Toujours d’après ces sources, Mohammed ben Rachid al-Maktoum avait trouvé sa femme avec un garde du corps dans son manoir lors d’une visite inattendue à Londres en mai. Il aurait été «choqué» par le comportement de la princesse et aurait exigé qu’elle retourne immédiatement à Dubaï avec lui. La princesse a refusé et le couple est en train de divorcer.

Fuite en Allemagne

Auparavant, le tabloïd britannique The Sun avait écrit que Haya bint al-Hussein, qui n’a pas fait d’apparition en public depuis le mois de février, s’était échappée en Allemagne. Elle a quitté le pays avec ses deux enfants -son fils Zayed, âgé de 7 ans, et sa fille Al Jalila, 11 ans- et la somme de 39 millions de dollars, a également affirmé la publication. Plus tard il a été annoncé que la princesse – qui est l’une des six épouses de l’émir – s’était ensuite rendue au Royaume-Uni.

 

AfroActu.com

Voir Aussi

«Banquiers africains, vous devez prendre vos responsabilités»

  Le discours de Dakar de Yves Eonnet, prononcé en février dernier dans la capitale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 − 4 =