Union Européenne: les 27 ne parviennent pas à un accord sur le budget

Le sommet de deux jours s’est achevé sans résultat à Bruxelles, les 27 pays membres ne sont pas parvenus à un accord sur le budget pluriannuel de l’Union européenne, a déclaré le président du Conseil européen, Charles Michel.

Les 27 ne sont pas parvenus à trouver un compromis vendredi 21 février sur le futur budget de l’UE pour les années 2021-2027, à l’issue de deux jours de sommet à Bruxelles, a indiqué Charles Michel, président du Conseil européen. Aucune date n’a été avancée pour un nouveau sommet sur le nouveau budget de l’UE pour la période 2021-2027, signe des profondes divisions entre Etats membres.

«Il n’a pas été possible de conclure un accord. Nous avons besoin de plus de temps», a déclaré Charles Michel, chargé par les Etats membres de mener ces négociations.

Les tractations ont échoué en raison des divergences entre les pays les moins dépensiers (Danemark, Suède, Pays-Bas, Autriche) et un groupe d’une quinzaine de pays de l’est et du sud, dont l’Espagne, la Pologne et la Grèce, qui refusent des coupes, notamment dans la politique de cohésion (l’aide aux régions les moins développés).

Différences «trop grandes»

Un dernier compromis a été rejeté par l’ensemble des dirigeants vendredi après-midi, actant de l’échec des négociations, selon une source proche du dossier.

«On est arrivé à une situation de bloc contre bloc. C’est pour cela que ça a échoué», a expliqué cette source.

La chancelière allemande a constaté que les différences étaient «encore trop grandes pour arriver à un accord». «Nous allons devoir nous repencher sur la question», a ajouté Angela Merkel.

Emmanuel Macron a exprimé ses profonds regrets suite à l’échec des négociations. La Politique agricole commune (PAC) ne doit «pas payer pour le Brexit» et ses conséquences sur le budget de l’UE, a estimé M.Macron à l’issue du sommet.

«Nous n’avons pas sacrifié la politique agricole commune et je l’ai dit très clairement: ce n’est pas la PAC qui peut payer pour le Brexit», a-t-il affirmé, alors qu’il est attendu samedi au salon de l’agriculture de Paris.

 

Afroactu.com

Voir Aussi

Sahara: l’Algérie tente de faire pression sur l’ONU à la veille d’un briefing du Conseil de sécurité

  Alors que le monde entier concentre tous ses efforts sur la pandémie de Covid-19, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 23 =