Libéria: le président annonce des mesures contre l’inflation

Six mois après son accession à la tête du pays, Georges Weah est confronté à une chute vertigineuse de la monnaie nationale. Mi-juillet, il faut quelque 160 dollars libériens pour obtenir un dollar américain, contre seulement 100 en juin 2017. Une baisse de 60 % du dollar libérien sur un an qui a entraîné une augmentation des prix, notamment des denrées de base.

Quant à l’inflation, elle est passée de 17 % à 21 % entre février et juillet, selon le président libérien. Et comme le dollar américain et le dollar libérien cohabitent au Libéria, Georges Weah a décidé d’injecter d’urgence dans l’économie, via la Banque centrale, « 25 millions de dollars américains, afin d’éponger la liquidité excessive de dollars libériens ».

Mais il a prévenu qu’il faudra du temps pour « trouver des solutions durables aux défis macroéconomiques » que le pays doit relever. Malgré d’importantes ressources, notamment le minerai de fer, l’hévéa et le palmier à huile, la majeure partie des Libériens manquent de services de base, comme l’électricité, l’eau courante et l’accès à l’éducation.

Sans préciser le calendrier, le chef de l’Etat a également indiqué que son plan de développement stratégique – promis pendant la campagne électorale de 2017 et destiné particulièrement à combattre la pauvreté – sera bientôt présenté publiquement.

Rfi

 

Voir Aussi

CAN 2019: les Lions disposent d’ « arguments » pour remporter cette finale (Aliou Cissé)

  L’équipe du Sénégal est focalisée sur la finale devant l’opposer à l’Algérie et dispose …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 + 27 =