Libye: Saïf Al Islam Kadhafi écarté de la course à la présidentielle

En Libye Saïf Al Islam Kadhafi a été écarté de la course à la présidentielle par la Haute commission électorale. La haute commission électorale, a expliqué avoir rejeté sa candidature sur la base de lettres qui lui ont été adressées par le procureur général, la Direction des passeports et de la nationalité et aux renseignements généraux, ceux-ci sont chargés de vérifier la conformité des candidatures avec la loi électorale.

Ce document liste les crimes imputés au fils de Kadhafi, et à Khalifa Haftar dans l’est pendant les événements de 2019. Il rappelle en outre la décision de justice condamnant Kadhafi à mort, en 2015. Le chef de la HNEC, Imad al-Sayeh, a aussi rejeté la candidature de Kadhafi, mais validé celle de Khalifa Haftar, qui contrôle une partie du territoire libyen. Il avait quitté la tête de l’Armée nationale libyenne, afin de remplir ses ambitions présidentielles.

Outre Saïf, al-Islam, d’autres personnalités figurent sur la liste des candidats exclus, notamment l’ex-secrétaire de Mouammar Kadhafi, Bachir Saleh, et l’un de ses anciens porte-parole, Khaled Kaïm. À noter, que la HNEC avait réceptionné plus de 90 candidatures à ce scrutin qui doit à avoir lieu le 24 décembre prochain.

Voir Aussi

Maroc: début de la commercialisation de la Citroën Ami 100% électrique

Développée à Casablanca et fabriquée à l’usine Stellantis à Kénitra, la petite Ami est lancée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 ⁄ 11 =