L’ONU crée un fonds d’urgence humanitaire de 40 millions de dollars pour l’Ethiopie

L’Organisation des Nations Unies (ONU) a annoncé la création d’un fonds de 40 millions de dollars destiné à soutenir l’aide humanitaire vitale et la protection des civils en Ethiopie.

Le chef des opérations humanitaires des Nations unies, Martin Griffiths, a annoncé dans une déclaration faite lundi 16 novembre, que « des millions de personnes dans le nord de l’Ethiopie vivent sur le fil du rasoir, alors que la crise humanitaire s’aggrave et s’étend ».

Selon Martin Griffiths, 25 millions de dollars du fonds total ont été obtenus auprès du Central Emergency Response Fund (CERF), tandis que les 15 millions restants ont été alloués par l’Ethiopia Humanitarian Fund (EHF), basé dans le pays.

Cette nouvelle allocation porte le soutien du CERF à l’Ethiopie cette année à 65 millions de dollars, faisant de ce pays le deuxième plus grand bénéficiaire des fonds du CERF en 2021. Le soutien du FHE cette année s’élève désormais à quelque 80 millions de dollars. Cependant, les opérations humanitaires dans tout le pays font face à un déficit de financement de 1,3 milliard de dollars, dont 350 millions de dollars pour la seule région du Tigré, précise l’institution.

A noter que les États-Unis ont ordonné samedi le départ de leur personnel non essentiel de leur ambassade en Éthiopie, où les combats ont redoublé cette semaine dans le nord entre forces gouvernementales et rebelles tigréens qui menacent de marcher sur la capitale.

Le gouvernement fédéral éthiopien, dirigé par le prix Nobel de la paix 2019 Abiy Ahmed, est en guerre depuis un an contre le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) dans le nord du pays.

Voir Aussi

Les guinéens réclament justice aux funérailles de M’mah Sylla

Plus d’une centaine de Guinéens se sont réunis mercredi 24 novembre à Conakry la capitale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 ⁄ 11 =