Mali : des instructeurs russes déployés dans 4 villes stratégiques

Depuis une dizaine de jours, le ministère de la Défense malien et les partenaires russes ont procédé au déploiement de plusieurs centaines de soldats russes à Tombouctou. Des sources sécuritaires contactées par Financial Afrik confirment également le déploiement des instructeurs russes dans la ville du 333 saint.

« Tombouctou est une zone stratégique pour l’armée malienne. Nous sommes sur le terrain et nous accueillons les instructeurs russes au moment où je vous parle, et c’est sans commentaires. Il s’agit d’une coopération d’Etat à Etat », a confirmé un haut gradé de l’armée malienne sous couvert d’anonymat.

Par ailleurs, les autorités maliennes s’en tiennent à leur position déjà maintes fois énoncée : aucun contrat n’a été signé avec le groupe privé Wagner. Mais que ce soit côté politique ou militaire, aucune déclaration officielle n’est intervenue sur les derniers développements.

Pour rappel, le dernier communiqué officiel de Bamako sur le sujet remonte au 24 décembre, il y a plus de deux semaines. Regrettant la déclaration commune de 15 pays occidentaux, le gouvernement malien de transition démentait l’arrivée dans le pays du groupe russe, exigeait des preuves indépendantes, et précisait que des « formateurs russes » étaient présents dans le pays dans le cadre d’une coopération d’État à État.

Toutefois, de nombreux témoignages locaux font état d’une nette évolution. Selon plusieurs sources que nous avons contactées dans le centre du Mali, la présence des militaires russes a été signalée dans plusieurs théâtres d’opérations militaires déclenchés par l’armée.

Il s’agit des régions du centre du pays, notamment Ségou, Djenné, Bandiagara et Tombouctou avec la présence de militaires habillés en treillis comportant des signaux du drapeau (des Blancs en treillis). Bamako reste ainsi déterminé et conserve sa position: coopérer avec la Russie de Vladimir Poutine.

Voir Aussi

MAROC : VERS UNE RÉOUVERTURE DES FRONTIÈRES FIN JANVIER ?

À quand une réouverture des frontières marocaines ? Fermées depuis le 29 novembre dernier en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 14 =