Maroc: la majorité gouvernementale constituée du RNI, du PAM et du PI

Après une dizaine de jours de tractations gouvernementales, le président du RNI, Aziz Akhannouch, a annoncé ce mercredi 22 septembre, les composantes de la nouvelle majorité gouvernementale.

C’était attendu, maintenant c’est officiel. Le chef du gouvernement désigné et président du RNI, Aziz Akhannouch, a dévoilé ce mercredi 22 septembre, les composantes de la nouvelle majorité gouvernementale. Il s’agit, comme pour les conseils élus, de l’alliance tripartite RNI-PAM-PI.

Les trois formations totalisent un nombre de 270 sièges, contre 125 sièges pour les autres partis qui formeront l’opposition.

La prochaine étape sera la définition de l’architecture gouvernementale, le nombre de portefeuilles ministériels et leur répartition ainsi que les nouveaux ministres. Cette étape devrait être achevée probablement la semaine prochaine.

Voici les principaux messages du chef de gouvernement désigné :

  • Les consultations gouvernementales se sont caractérisées par des dialogues responsables et fructueux selon un principe de respect de la démocratie, de la Constitution et des constantes de la Nation, à savoir l’Islam, l’unité nationale et la Monarchie constitutionnelle.
  • Il est nécessaire d’accélérer la mise en oeuvre du Pacte national pour le développement appelé par S.M. le Roi suite à l’adoption du rapport final sur le Nouveau modèle de développement et de répondre aux attentes des citoyens face aux effets de la crise sanitaire.
  • L’élaboration de l’architecture gouvernementale doit être mise en place en totale solidarité entre les différentes composantes de la majorité et autour d’un seul objectif la garantie d’une vie citoyenne digne pour tous les Marocains.
  • La volonté légitime des autres partis d’intégrer la majorité gouvernementale est compréhensible, mais il faut garder l’équilibre entre l’opposition et la majorité, afin de garantir l’efficacité et la performance du gouvernement et du Parlement.
  • Il est nécessaire de travailler ensemble, majorité et opposition, pour relever les défis d’avenir.

Voir Aussi

Guinée: deux colonels nommés au ministère de la Défense nationale

Mis à la retraite le 12 octobre 2021, le Général de Brigade aérienne Sidy Yaya …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 × 18 =