Maroc: les Forces Armées Royales plus que jamais en renfort

 

Etat d’urgence : Les Forces Armées Royales plus que jamais en renfort

 

Le Royaume traverse actuellement une période délicate dans son histoire si délicate que les autorités ont décrété un confinement où chaque citoyen se doit se plier aux restrictions qu’exige l’état d’urgence sanitaire. Aux mesures afférentes à cette situation, l’assignation à résidence le « Rester chez soi » en est la principale consigne. Les citoyens ne sont autorisés donc à sortir que pour aller au travail du moins pour certains corps de métiers, faire des provisions ou pour se soigner. Ils sont surtout tenus à se plier à une discipline collective condition sinequanone pour nous sortir tous de cette crise.

A cet effet les Forces Armées Royales sur instruction du Roi Mohammed VI, sont venues renforcer tous les secteurs en activité mobilisées que ce soit sur le plan médical pour soulager les hôpitaux, ou sécuritaire afin de maintenir l’ordre. Les Militaires en renfort donc de la Police, des Forces Auxiliaires et de la Protection civile en milieu urbain et de la Gendarmerie Royale dans le rural quoique cette dernière soit un corps d’Armée.

Depuis vendredi 18 heures, début de l’état d’urgence sanitaire, des unités de blindés de l’armée sont opérationnelles et patrouillent dans les grandes villes en compagnie des policiers, des agents et fonctionnaires du ministère de l’Intérieur, des Forces Auxiliaires, de la protection civile et ont vite fait d’intégrer le nouveau décor planté par l’arrivée de cette crise sanitaire à l’échelle mondiale. Dans un premier temps cela fut consacré à la sensibilisation mais désormais on en est au contrôle voire même à la répression quand la situation l’exigera.

Tous sont mobilisés les uns véhicules munis de haut-parleurs en sensibilisant au civisme les autres en procédant aux maintien de l’ordre dans les quartiers chauds procédant collectivement, de leurs rondes à des contrôles du confinement, verbalisant si besoin tout en veillant à la stricte conformité des règles sans en occulter pour autant la prévention.

Si le confinement est généralement bien observé, ils sont toutefois des énergumènes qui de par leur inconscience se mettent en danger et de ce fait mettent aussi celle d’autrui en occultant les consignes de rigueur comme le montrent ces photos du reportage photographique du photographe de Hespress Mounir Mehimdate à Salé.

En effet on constate que des badauds au lieu de respecter les consignes de rigueur, encombrent les chaussées, que la foule ne maintient pas les distances vitales dans les souks informels et autres dysfonctionnements civiles que les autorités certainement s’attelleront à corriger dans les jours à venir.

En attendant les contrôles de confinement et autres se poursuivent que ce soit aux points fixes, barrages routiers ou sous forme d’entonnoirs si l’on peut dire et aléatoires pour ce qui est du contrôle mobile.  Tous les jours et jusqu’à la fin de la période de confinement, les forces de l’ordre procéderont à des contrôles stricts.

Certes, ce n’est pas encore tout à fait à point, mais force est de constater qu’à chaque jour que Dieu fait, les efforts des autorités payent et pour peu que cette première vague puisse passer sans encombre et nous pourrons alors entamer la traversée du long tunnel qui nous attend avec des dégâts moindres.

Faut-il le rappeler pour sauver des vies, il faut se confiner. Avant chaque sortie, il est nécessaire de se demander si le déplacement est impérieux ou prioritaire et se dire que les déplacements pour rien, pour le simple plaisir, sont à proscrire.

D’un autre côté, les instructions gouvernementales sont claires : « Restez chez vous » est le mot d’ordre et on se doit de s’y plier et suivre à la lettre les consignes. Les Forces de l’ordre ont effectivement un rôle de prévention en tout temps mais l’aspect répression deviendra de plus en plus présent dans les jours à venir dès lors qu’il y aura danger pour la population.

 

AfroActu.com

Voir Aussi

Sahara: l’Algérie tente de faire pression sur l’ONU à la veille d’un briefing du Conseil de sécurité

  Alors que le monde entier concentre tous ses efforts sur la pandémie de Covid-19, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 × 21 =