N’djamena: conférence internationale sur l’éducation des filles et la formation des femmes dans l’espace francophone

 

 

Au cours des 20 dernières années, la scolarisation des filles a fortement progressé dans la plupart des pays en développement. Ce progrès est le fruit de politiques volontaristes qui ont vu les pays en développement accroître considérablement leurs dépenses publiques consacrées au secteur de l’éducation. Ce sont aussi des résultats liés à l’aide publique bilatérale et multilatérale au développement.

Mais ces résultats encourageants ne doivent pas nous faire oublier que les filles restent trop nombreuses à être déscolarisées et que les obstacles à une scolarisation complète subsistent encore. En 2016, les estimations dénombraient 132 millions de filles non scolarisées dans le monde. Toujours à l’échelle mondiale, 9 filles sur 10 terminent leurs études primaires, mais seulement 3 sur 4 terminent leurs études secondaires. Plusieurs pays de l’espace francophone sont particulièrement concernés par cette problématique qui entrave leur développement.

Pour cette raison, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et ses partenaires organisent, sous le très haut patronage du Président de la République du Tchad, les 18 et 19 juin 2019, à N’Djamena (Tchad), une Conférence internationale sur l’éducation des filles et la formation des femmes dans l’espace francophone : défis, bonnes pratiques et pistes d’actions.

En présence du Président de la République du Tchad, SEM Idriss DEBY ITNO, de la Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Louise MUSHIKIWABO et de plusieurs ministres francophones, les participants venus de tout l’espace francophone échangeront les bonnes pratiques et feront le point sur les progrès à réaliser d’urgence en matière d’inclusion et d’égalité des sexes dans et par l’éducation.

Cette grande rencontre francophone s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de la Francophonie pour la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes, des droits et de l’autonomisation des femmes et des filles.

Elle permettra aux pays francophones d’apporter une contribution tangible au Forum politique de haut niveau (HLPF) qui joue un rôle central dans le suivi et l’examen mondiaux des Objectifs de développement durable de 2030 (ODD), et d’alimenter, à travers ses conclusions, la réunion conjointe des ministres de l’Éducation et du Développement du G7 prévue le 5 juillet en France.

AfroActu.com

 

Voir Aussi

Corruption: l’ex-président péruvien Alejandro Toledo arrêté aux Etats-Unis

  L’ancien président du Pérou entre 2001 et 2006, Alejandro Toledo, que Lima accuse de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 + 28 =