Nicolas Maduro donne 72h à l’ambassadrice de l’UE pour quitter le Venezuela

En réaction aux sanctions adoptées le 29 juin par l’Union européenne contre 11 fonctionnaires vénézuéliens, le Président Nicolas Maduro a donné le jour même 72 heures à l’ambassadrice à Caracas pour quitter le pays.

Nicolas Maduro a annoncé le 29 juin l’expulsion de la représentante de l’UE à Caracas Isabel Brilhante Pedrosa lors d’un discours au palais présidentiel de Miraflores.

«Qui sont-ils pour tenter de s’imposer par la menace? Qui sont-ils? Ca suffit! C’est pourquoi j’ai décidé de donner 72 heures à l’ambassadrice de l’Union européenne pour quitter notre pays», a déclaré Nicolas Maduro.

«Nous réglerons cela en 72 heures. […] On lui fournira un avion pour qu’elle s’en aille, mais nous allons mettre nos affaires en ordre avec l’Union européenne», a-t-il poursuivi.

Le Venezuela a suspendu les vols commerciaux en raison de la pandémie de nouveau coronavirus.

L’UE a sanctionné le 29 juin 11 responsables vénézuéliens impliqués dans des actions contre l’opposition au gouvernement de Nicolas Maduro, dont Luis Parra qui a tenté de se substituer en mai à Juan Guaido à la présidence du Parlement.

Juan Guaido «La prétendue élection de Luis Parra n’était pas légitime car elle ne respectait pas les procédures juridiques, ni les principes constitutionnels démocratiques», a déclaré l’Union européenne citée par l’AFP.

Le Venezuela a été en 2017 le premier pays d’Amérique latine à faire l’objet de sanctions de la part de l’UE.

Voir Aussi

Sénégal: 78 nouveaux cas, 39 guérisons et 3 décès enregistrés ce jour

Le Sénégal a enregistré lundi 78 nouveaux cas de coronavirus, 3 décès supplémentaires et 39 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =