Niger: 28 soldats perdent la vie lors d’une attaque dans l’ouest du pays

 

Vingt-huit soldats nigériens ont été tués mardi 14 mai près de la frontière malienne dans la région de Tillabéri, à l’ouest du Niger, près du village de Tongo Tongo où quatre soldats américains et cinq militaires nigériens étaient tombés dans une embuscade en 2017.

« Le 14 mai vers 8 h 00 locales dans la zone nord de Mangaïzé (région de Tillabéri), une colonne militaire de Forces armées nigériennes (FAN) en mouvement a été prise à partie par des terroristes lourdement armés dans une attaque complexe à base d’engins explosifs improvisés. Le bilan s’établit comme suit, côté ami : dix-sept tués, six blessés, onze portés disparus, deux véhicules calcinés », selon un communiqué du ministère nigérien de la Défense lu à la radio mercredi 15 mai soir.

Dans la soirée, une source sécuritaire a affirmé à l’AFP : « Nous avons la confirmation que les corps sans vie des onze soldats portés disparus ont été retrouvés, ce qui porte le bilan à 28 morts ». « Des renforts ont été déployés dans le secteur pour poursuivre et neutraliser les assaillants qui se sont exfiltrés vers le Nord – frontière malienne –. Des opérations de ratissage se poursuivent dans la zone avec l’appui des partenaires », conclut le texte du communiqué de la Défense.

 

Afroactu.com

 

Voir Aussi

Football: Gyan Asamoah annonce sa retraite internationale

  Gyan Asamoah, attaquant des Black Stars du Ghana, a annoncé ce lundi via Twitter, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =