Nigéria: United Bank for Africa bondit, portée par ses bénéfices

United Bank for Africa (UBA) a publié lundi 25 octobre, ses résultats financiers trimestriels audités pour le trimestre clos le 30 septembre 2021. La banque basée à Lagos (Nigéria) a enregistré un bond de ses bénéfices au cours de la période considérée.

En effet, le bénéfice après impôts a augmenté de 36% à 104,6 milliards de nairas (255 millions USD), contre 77,1 milliards de nairas (188 millions USD) enregistrés un an plus tôt. Pour sa part, le bénéfice d’exploitation a augmenté de 13% en glissement annuel pour clôturer à 331,7 milliards de nairas (809 millions USD), contre 293, 7 milliards de nairas  (716 millions USD) en septembre 2020.

Concernant le bénéfice avant impôts, il a connu une hausse de 37%, soit 123,4 milliards de nairas (301 millions USD) à  fin septembre 2021 contre 90,4 milliards de nairas (220 millions USD) enregistrés à la fin septembre 2020. Le bénéfice brut a atteint 490,3 milliards de nairas (1,19 milliard USD), contre 454,4 milliards de nairas (1,10 milliard USD)  au 30 septembre 2020.

S’agissant des revenus bruts, ils ont augmenté de 8% pour atteindre 490,3 milliards de nairas (1,19 milliard USD) sur les neuf premiers mois de l’année.

Par ailleurs, UBA a continué de maintenir un bilan solide, avec un actif total de 8300 milliards de nairas (20 milliards USD), soit une augmentation de 8 % par rapport aux 7700 milliards de nairas (19 milliards USD)  enregistrés fin décembre 2020.

Quant aux fonds propres, ils s’établissent à 798,3 milliards de nairas (195 millions USD), en hausse de 10,3% par rapport aux 724,1 milliards de nairas (177 millions USD) enregistrés en décembre 2020. Ce qui reflète une forte capacité de génération de capital interne et de croissance.

Commentant les résultats, le directeur général/PDG du groupe, UBA Plc, Kennedy Uzoka, a déclaré : « une fois de plus, la banque a fait preuve de résilience et resté solide sur ses fondamentaux. Elle a également respecté son engagement envers les actionnaires, les parties prenantes et le public ».

Dans ses perspectives, la banque classée parmi les premières africaines a fait savoir qu’elle va continuer à investir dans les entreprises numériques à la suite des enseignements tirés de la pandémie de Covid-19.

À noter que la crise sanitaire a permis à UBA d’optimiser ses offres bancaires numériques, ce qui a porté ses fruits, comme en témoigne la croissance de 50,4% à 41,9 milliards de nairas (102 millions USD ) des revenus de la banque électronique.

UBA  est une institution financière panafricaine de premier plan, offrant des services bancaires à plus de 21 millions de clients, dans plus de 1000 bureaux d’affaires et points de contact client, dans 20 pays africains.

Voir Aussi

Le Capitaine Ibrahim Traoré, un lecteur précoce de Sun Tzu? (Barka Ba)

Depuis que « l’épidémie » de coups d’Etat, maladie chronique qu’on croyait éradiquée en Afrique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 × 23 =