Nos vies de couple sont comme des comptes en banque… (Par Amadou Niang)

NOS VIES DE COUPLE SONT COMME DES COMPTES EN BANQUE, FAISONS DES DEPÔTS REGULIERS PARCE QUE LA CONFIANCE SE GAGNE AU FUR ET A MESURE.

 

Dans une de mes contributions, j’avais emprunté la métaphore du compte émotionnel de Stephen Covey pour la contextualiser dans la vie de couple afin d’attirer l’attention de tous, que gagner la confiance de l’autre est une activité journalière.
Pour rappel, Stephen Covey a élaboré une puissante idée pour aider à développer les relations interpersonnelles. D’après lui, chaque personne doit considérer chacune de ses relations comme un compte en banque. Dans les comptes que nous connaissons tous, nous déposons des unités de valeurs pour constituer des réserves à puiser en cas de besoin. Mais dans nos comptes émotionnels, nous devons déposer des unités émotionnelles. Et comme tout compte, nous pouvons effectuer des dépôts et des retraits.
Dans une relation de couple, nous pouvons considérer qu’au début de la relation, deux comptes émotionnels ont été créés. Tous les deux démarrent avec un solde neutre et c’est le comportement de chacun envers l’autre qui va déterminer si le compte sera positif ou négatif.
Dans cette relation si l’un des conjoints se montre courtois, honnête, attentionné, sincère, véridique, respectueux dans ses propos et tenant ses promesses, il ne cessera de gagner la confiance de l’autre. Et beaucoup de ses comportements pourront être considérés comme des dépôts dans le compte émotionnel de son partenaire. Même s’il commet une erreur de communication, le compte pourra supporter le retrait car ayant un solde positif. Un bon niveau de confiance favorise une bonne communication.
Mais si malheureusement l’un des conjoints se montre discourtois, inattentionné, malhonnête, irrespectueux ou trop jaloux, ses retraits seront très fréquents. Et le compte émotionnel de l’autre va basculer vers le rouge. Et au fil du temps, sa confiance va s’effriter jusqu’à devenir nulle. Arrivé à ce niveau, le couple vit dans un climat de conflit perpétuel. Où chacun devra faire attention à tous ses faits et gestes. Parce que même un mot, aussi anodin que cela puisse paraître, peut créer un problème pouvant aboutir à des affrontements verbaux et/ou même physiques. A ce stade, la vie de couple va se résumer à éviter les conflits, dans un climat morose et une seule raison les pousse à rester ensemble, « les enfants ». Si c’est un couple célibataire, le risque de rompre cette relation est très élevé.
Afin d’éviter ces genres de situation, je vous présente ci-dessous, les six façons de faire des dépôts dans un compte émotionnel en les contextualisant dans la vie de couple :
1. Comprendre l’autre : Je pense que ce principe est à la base de toute relation. Parce qu’avant de s’aventurer à faire un dépôt dans le compte émotionnel d’une personne, nous devons d’abord chercher à connaitre la personne. Car ce qu’une personne considère comme un dépôt, peut-être considéré par quelqu’un d’autre comme étant un retrait. Dans une émission télévisée, l’animatrice a raconté aux téléspectateurs l’histoire d’une femme qui voulait faire plaisir à son mari. Elle a toujours été très timide, mais en discutant avec certaines de ses amies, elle s’est dit qu’elle devait essayer certaines astuces en vue de séduire encore plus son mari. Mais malheureusement elle n’avait pas appris à bien connaître ce dernier avant de songer faire un dépôt dans son compte émotionnel. Parce que le jour où elle a essayé de mettre en pratique les conseils de ses amies, son conjoint n’a pas du tout apprécié le comportement de sa femme. Et dans cette même émission, un homme a appelé pour se plaindre du fait que sa femme n’utilise aucune astuce pour pimenter leur couple. Donc apprenons d’abord à nous connaître, car les dépôts chez les uns peuvent être des retraits chez les autres.

2. Les petites attentions font les grandes relations : Pour avoir des dents blanches il ne suffit pas d’aller chez le dentiste une fois par mois et ne pas se les brosser tous les autres jours. Si nous voulons avoir un beau sourire, nous allons devoir nous brosser et/ou nous curer les dents au moins deux fois par jour. C’est exactement la même chose dans une relation de couple. Ta femme ne t’a pas aimé juste parce qu’elle a reçu de toi le dernier IPhone le jour de la saint-valentin, là où elle est victime de violences physiques ou verbales tous les autres jours. Ce qui fait les grandes relations, ce sont les petites attentions. Ta femme a plus besoin de courtoisie, d’attention, d’écoute, de protection dont tu fais preuve tous les jours. Et toi ma sœur, ton mari a plus besoin de sentir que sa femme lui voue un total respect ; parce qu’un homme souffre quand il n’est pas respecté par sa femme.

3. Tenir ses promesses :
Je me rappelle de cette femme qui avait complétement changé de comportement vis-à-vis de son mari. Elle était très souvent dans un état émotionnel négatif et ses réactions émotionnelles vis-à-vis de ce dernier étaient très souvent négatives. Quand l’entourage a cherché à en savoir plus sur les raisons de son comportement, elle a révélé qu’elle était déçue de son mari parce qu’il ne tenait pas ses promesses. D’après elle, son mari avait promis de dire oui à la contraception après l’accouchement de leur deuxième enfant. Mais quand elle a accouché, ce dernier a tout simplement dit non sans aucune explication. Tenir ses promesses constitue un dépôt de qualité et ne pas le faire est un retrait considérable. D’où l’intérêt de promettre des choses que nous maîtrisons et que nous pensons réellement pouvoir honorer. Maintenant s’il y’a des éléments nouveaux qui nous empêchent d’honorer notre engagement, nous devons bien communiquer sur le sujet en donnant des raisons valables.

4. Exprimer clairement ses attentes :
Chacun dans le couple doit exprimer de manière explicite ses attentes vis-à-vis de son partenaire. Parce que beaucoup de conflits pouvaient être évités si les conjoints osaient dire ce qu’ils attendent de l’autre dans toutes les situations. Mais malheureusement, dans notre contexte africain, beaucoup de femmes n’osent pas jouer carte sur table et préfèrent souffrir en silence à cause de l’opinion publique. Donc dire clairement à l’autre ce que nous attendons de lui peut nous éviter certains conflits où chacun va répliquer par « je pensais que… ; je croyais que… ; je me suis dit que… ». Et quand nous sommes au courant des attentes de notre partenaire, tous les deux doivent faire beaucoup d’efforts pour les respecter afin de rendre les versements encore plus positifs.

5. Cultiver son intégrité personnelle :
Une personne peut être considérée comme honnête si ses propos retracent exactement la réalité. Mais pour être intègre, nous devons nous assurer que nos actions confirment nos propos. Donc une personne intègre fera de son mieux pour toujours tenir ses promesses et engagements. Si elle n’y arrive pas, elle devra donner les raisons et différer la réalisation à une autre fois. Il existe d’autres manières de montrer notre intégrité dans la vie de couple. Par exemple dans le cas d’un mariage polygame ; si l’homme est intègre, il traitera toujours ses femmes sur un pied d’égalité selon les mêmes principes. Et il restera toujours loyal envers celle qui n’est pas là en évitant de dire du mal de cette dernière. Et si une personne se montre loyale vis-à-vis des personnes absentes, elle gagne la confiance des présents. Donc attention à nos mots et nos comportements car étant ce qui montrent si nous sommes intègres ou pas.

6. Présenter des excuses sincères en cas de retrait :
Dans une interaction avec sa femme, un homme, victime de coup d’état émotionnel a réagi négativement. Il a été discourtois dans sa communication avec cette dernière. Mais quelques heures après cet épisode, il a mis son ego de côté pour s’excuser sincèrement auprès de sa femme. Sa femme a d’abord accepté les excuses, mais elle a aussi beaucoup apprécié le comportement de son mari qu’elle a considéré comme étant une preuve d’humilité. Donc par une excuse sincère, nous créditons notre compte. Mais attention quand les excuses sont trop fréquentes, elles vont être perçues comme étant trop légères. Et dans ce cas, elles vont débiter le compte émotionnel.

Je ne suis ni psychologue, ni sociologue, ni philosophe encore moins scientifique ; je suis un formateur au sens littéral du terme. Mon seul objectif est de partager des informations utiles.

Bonne lecture à tous.

 

AMADOU NIANG
FORMATEUR EN LEADERSHIP ET
COMMUNICATION INTERPERSONNELLE
Email : amadouniang7@gmail.com

Voir Aussi

Ligue africaine des champions: cinq stades en course pour abriter la finale

  Cinq stades sont en concurrence pour abriter la finale de l’édition 2020 de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 18 =