Nouvelle-Zélande: des personnes portées disparues après l’éruption d’un volcan

 

Une centaine de touristes se trouvaient, lundi 9 décembre, « sur ou autour » du volcan de White Island en Nouvelle-Zélande au moment de son éruption et un certain nombre d’entre eux sont portés disparus, a déclaré la première ministre Jacinda Ardern.

« C’est une situation qui évolue et bien sûr toutes nos pensées vont aux personnes concernées », a-t-elle déclaré aux journalistes à Wellington, peu après cette éruption qui s’est produite en début d’après-midi.

L’Agence nationale de gestion des situations d’urgence a déclaré que cette éruption volcanique modérée était dangereuse pour les personnes se trouvant à proximité du volcan. Des images retransmises en direct du volcan montrent plus d’une demi-dizaine de personnes marchant au bord du cratère à 14 h 10 heures locale (2 h 10 à Paris), avant que les caméras ne s’éteignent au bout de quelques minutes.

Une éruption en 2016

La maire de Whakatane, une ville située à une cinquantaine de kilomètres de l’île volcanique inhabitée de White Island, Judy Turner, a déclaré à Radio NZ que des personnes ont été au minimum blessées. « Je ne suis pas sûre de l’étendue ou de la nature de ces blessures (…) Les services d’urgence attendent leur retour de l’île pour pouvoir les soigner », a-t-elle ajouté.

Quelque 10 000 touristes visitent chaque année l’île formée d’un volcan, qui entre en éruption régulièrement depuis un demi-siècle, la dernière fois en 2016.

 

AfroActu.com 

Voir Aussi

Y a-t-il une volonté politique réelle de lutter contre la Corruption en Afrique ?

  Après la publication ce jeudi 23 janvier 2020 du dernier Indice de Perception de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 + 29 =