Pierre Buyoya sera enterré au Mali et non au Burundi

La famille de l’ex- Président burundais a annoncé que ce dernier sera inhumé au Mali où il occupait la fonction de Haut représentant de l’Union africaine (UA) pour le Mali et le Sahel depuis 2012, jusqu’à sa démission en novembre dernier.

L’ancien président du Burundi Pierre Buyoya, décédé dans la nuit de jeudi à vendredi à Paris du coronavirus à l’âge de 71 ans, sera enterré au Mali où il résidait.

« L’épouse, les enfants et petits-enfants du président Pierre Buyoya annoncent aux parents, amis et connaissances que les funérailles du défunt se dérouleront au Mali, où le président Buyoya et son épouse résidaient depuis quelques années. La date des funérailles sera communiquée ultérieurement », a indiqué la famille dans un communiqué.

Un haut cadre du gouvernement burundais a fait savoir pour sa part que la présidence du Burundi a informé la famille qu’ il avait le droit d’ être enterré dans son pays en tant que « citoyen burundais » mais qu’il « ne bénéficierait pas des honneurs » dus à un ancien chef de l’Etat « à cause de sa condamnation ».

Pour rappel , Buyoya a été condamné en octobre 2020 par contumace dans son pays avec une vingtaine d’anciens hauts responsables civils et militaires qui lui étaient proches pour l’assassinat en 1993 de Nadadaye,premier président démocratiquement élu trois mois auparavant – du Burundi et premier Hutu à accéder au pouvoir.

Buyoya avait dénoncé «un procès politique mené de manière scandaleuse» et orchestré selon lui par le pouvoir en place.

Voir Aussi

Sénégal: 168 nouveaux cas de covid et 10 décès enregistrés ce jour

Cent-soixante-huit (168) personnes ont contracté la Covid-19 qui a également causé 10 décès au cours …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 15 =