Population mondiale: 10 milliards d’humains à l’horizon 2050

Un rapport de l’ONU fait état d’une augmentation plus que prévue de la population mondiale ce qui impliquerait d’énormes défis. Partant de la base que nous sommes au seuil de la nouvelle année près de 8 milliards d’humains sur le globe (quelque 7,795 milliards d’individus) peuplant la planète, le document indique que nous devrions arrondir le chiffre à dix dans trente ans en 2050.

C’est la tranche d’âge allant de 15 à 64 ans qui sera la plus nombreuse avec 65% d’habitants sur terre, suivie de celle de 0 à 14 ans avec 25,4% puis de la tranche de 10 à 24 ans avec 23,7%, tandis que celle de 65 et plus devrait tourner comme actuellement autour du dixième (9,3%°).  Parmi ses prévisions, l’ONU prévoit une population qui pourrait atteindre près de 11 milliards d’individus en 2 100.

Le rapport « Perspectives de la population dans le monde » confirme par ailleurs le vieillissement de la population mondiale en raison d’une espérance de vie croissante et d’une baisse de la fécondité. Depuis 2010, 27 pays ou territoires ont connu une réduction d’au moins 1 % de la taille de leurs populations, une baisse due à des faibles niveaux de fécondité. Dans ses prédictions, l’ONU prévoit que la population en Chine devrait diminuer de 31,4 millions, soit environ 2,2 %, entre 2019 et 2050.

Composante majeure de l’évolution de la population, un afflux de migrants devrait être constaté dans certains pays  où l’on constate des pertes conséquentes de population causées par un excès de décès par rapport aux naissances ou par le vieillissement. Par contre d’ici à 2050, plus de la moitié de la croissance projetée de la population mondiale se concentrera, précise le rapport, dans une dizaine de pays  tels que, l’Inde, Nigeria, Pakistan, République Démocratique du Congo, Éthiopie, Tanzanie, Indonésie, Égypte et Etats-Unis… Concernant l’espérance de vie, les habitants des pays les plus pauvres vivent encore sept ans de moins que la moyenne mondiale. Elle devrait s’établir à 77,1 ans en 2050 contre 72,6 ans en 2019, et 73 en 2020 indique le rapport. En 1990, cette espérance de vie était de 64,2 ans.

Pour nous autres au Maroc, nous serions selon le document actuellement 36,9 millions, avec une espérance de vie allant à jusqu’à 77 ans. Pour ce qui est des tranches d’âge celle allant de 15 à 64 ans sera la plus nombreuse avec 65,6%, suivie de celle de 0 à 14 ans avec 26,8% puis de la tranche de 10 à 24 ans avec 24,3%, tandis que celle de 65 et plus est de 7,6%.

La projection des 10 milliards d’individus dans le monde est d’autant plus probable que les estimations actuelles ne prennent pas en compte les éventuels progrès scientifiques qui permettraient d’éradiquer des maladies aujourd’hui très meurtrières, comme les cancers ou les maladies cardiovasculaires, ou celles infectieuses qui déciment en des périodes données des pans de la population mondiale comme c’est le cas actuellement avec la Covid. La population pourrait encore augmenter, et dépasser, probablement, les perspectives de l’ONU si des solutions à ces fatalités étaient trouvées entretemps.

Voir Aussi

Stellantis: Peugeot et Fiat se s’unissent pour former le 4e groupe mondial

Le mariage franco-italo-américain a finalement eu lieu: les groupes PSA et FCA se sont officiellement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 12 =