Qualification Mondial 2022: le derby intercoréen joué sans public ni retransmission

 

 

La Corée du Nord et la Corée du Sud ont conservé nul (0-0), lors d’un match de qualification pour la Coupe du Monde 2022, dans l’indifférence totale, avec comme seul spectateur, le patron de la FIFA, Gianni Infantino.

Le derby intercoréen a eu lieu, mardi 15 octobre, devant un stade vide et presque complètement bloqué du monde extérieur. L’affrontement entre les sélections — dont les pays sont encore techniquement en guerre — s’est déroulé au stade Kim Il Sung de Pyongyang, sans retransmission en direct, sans partisans et sans média étranger.

Son Heung-min, la star de Tottenham Hotspur, a été capitaine de la Corée du Sud lors du premier match de compétition à Pyongyang, mais les supporters sud-coréens frustrés, qui n’étaient pas autorisés à se rendre au match, devront attendre des jours avant de le voir à la télévision, après les officiels ramener un enregistrement sur DVD.

« La Corée du Nord a promis de fournir un DVD contenant l’intégralité de la séquence du match avant que notre délégation ne soit représentée », a déclaré le ministère de l’Unification du Sud, chargé des affaires transfrontalières, dans un communiqué.

Le seul moyen simple de suivre le match, que la Confédération asiatique de football (AFC) avait présenté comme « l’un des matchs les plus attendus » depuis des années, consistait en un commentaire textuel en ligne limité publié sur les sites Web de la FIFA et de l’AFC.

Infantino, l’invité d’honneur (et le seul)

Les mises à jour minimales disponibles étaient toutefois limitées aux cartons jaunes et aux substitutions. L’arbitre qatari Abdulrahman Al Jassim les a adressés aux joueurs nord-coréens Ri Yong Jik et Ri Un Chol, ainsi que Kim Young-gwon et Kim Min-jae du Sud.

Les gradins également vides avec pour seul public, Infantino, visiblement ravi de sa présence. « C’est un grand plaisir d’être ici », a-t-il déclaré, portant une épinglette du drapeau nord-coréen, alors qu’il était accueilli à l’aéroport par le président de la Fédération de football de Corée du Nord, Kim Jang San.

C’était la première fois que les équipes jouaient en Corée du Nord depuis un match amical en 1990. La dernière fois qu’elles se sont rencontrées, c’était au Japon en 2017, lorsque la Corée du Sud avait gagné 1-0 contre la Corée du Nord dans le cadre de la Coupe de l’Asie de l’Est.

La confrontation intervient alors que de nouvelles tensions sur la péninsule se sont aggravées récemment, après avoir laissé présager l’an dernier que les relations entre les deux pays pourraient se dégrader.

 

AfroActu.com

Voir Aussi

Sénégal: le député Seydina Fall Bougazelli aurait déposé sa démission

Rebondissement dans l’affaire Bougazelli. Le député Seydina Fall vient de déposer sa lettre de démission …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 + 14 =